• Prochain Conseil Municipal de septembre 2017
    Commentaires fermés sur Prochain Conseil Municipal de septembre 2017

    Le prochain Conseil Municipal est arrêté à la date du lundi 25 septembre 2017 à 19h00.

    Administration Générale

    1/ Approbation du compte rendu de la précédente séance du Conseil Municipal

    2/ Décision du Maire prise dans le cadre des délégations consenties par le Conseil Municipal

    3/ Autorisation donnée au Maire pour signer et déposer une demande de permis de construire pour les travaux de réhabilitation de la maison de village en deux logements locatifs sociaux

    Finances

    4/ Décision modificative n° 3 – Virement de crédit (licence informatique)

    5/ Décision modificative n°4 – Augmentation de crédit (réalisation d’un prêt relais)

    Fonction Publique

    6/ Délibération exécutoire d’adhésion au contrat d’assurance groupe pour la couverture des risques statutaires

    Divers

    7/ Questions diverses

    Détails
  • Compte Rendu Conseil Municipal du 17 juillet 2017
    Commentaires fermés sur Compte Rendu Conseil Municipal du 17 juillet 2017
    Date de la convocation : 10 JUILLET 2017
    Début de séance : 19h00
    Fin de séance : 19h45
    Présents : M. Michel ARCHANGE, Maire

    M. Christian DOVA, Adjoint

    M. Eric AUBERT

    Mme Isabelle BISSON

    M. André BONNEFOY

    M. Maurice FORNO

    Mme Claire MIRAS

    M. Jean-Jacques TRAUTMANN

    Absent(s) excusés : Mme Renée FAUQUE
    Absent(s) : M. Frédéric PROUVEUR
    Procuration(s) :
    Secrétaire de Séance : Jean-Jacques TRAUTMANN
    Conseillers en exercice : 10
    Conseillers présents : 08
    Conseillers votants : 08
    Ordre du jour :
    ADMINISTRATION GENERALE
    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du conseil municipal
    2 Institution des bureaux de vote ; propositions de désignation de délégués de l’administration
    3 Nuisances sonores
    4 Bilan sur la phase d’étude du PLU – ZAE et ZU
    FINANCES
    5 Financement de l’acquisition de la maison de village
    6 Demande de modification de l’avenant 2016 du plan de contractualisation 2012/2015
    7 Mise en œuvre du prochain CDST 2017/2019
    FONCTION PUBLIQUE
    8 Formation intégration
    DIVERS
    9 Questions diverses

     

      ADMINISTRATION GENERALE

     

    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du Conseil Municipal

    Monsieur le Maire soumet le procès verbal de la séance du 23 mai 2017 à l’approbation des conseillers municipaux.

    Ces derniers sont invités à faire savoir s’ils ont des remarques à formuler sur ce compte rendu avant son adoption définitive.

    Le Conseil Municipal

    Ouï l’exposé de Monsieur le Maire

    Après en avoir délibéré et à l’unanimité,

    • DECIDE d’approuver le procès verbal du 23 mai 2017, aucune remarque n’étant formulée.

     

    2 Institution des bureaux de vote ; désignation des délégués de l’Administration

    Monsieur le Maire informe que le Préfet de Vaucluse demande aux communes de lui faire parvenir, avant le 18 août 2017, la mise à jour des informations relatives à l’institution des bureaux de vote ; notamment les propositions relatives à la désignation des délégués de l’administration pour la période allant du 1er mars 2018 au 28 février 2019.

    Il précise que le mandat du délégué actuel a déjà été reconduit et ne peut l’être au-delà de trois années consécutives.

    Les membres du conseil émettent 3 propositions de candidats à soumettre en Préfecture.

     

    3 Nuisances sonores

    Le Maire rappelle les compétences et les responsabilités de la commune en matière de nuisances sonores.

    Il relate les plaintes de riverains faites auprès de certains membres du Conseil Municipal concernant le bruit généré par l’exploitation du bistrot ; notamment par la diffusion de musique amplifiée.

    Il rend compte des mesures qui ont déjà été mises en place et expose les actions restant à mettre en œuvre afin de réduire ces nuisances sonores sans toutefois porter préjudice à l’activité du bistrot communal, seul commerce du village.

     

    4 Bilan sur la phase d’étude du PLU – Zone d’Activité Economique et Zone à Urbaniser

    Le Maire rend compte de l’avancement de la phase d’étude du PLU et des différentes réunions de travail auxquelles ont participé les élus délégués avec l’assistance technique à l’élaboration du PLU de l’Association Habitat et Développement, le Syndicat Mixte du SCOT de l’Arc Comtat Ventoux, la Communauté de Communes Ventoux Sud et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Vaucluse.

    Il précise la localisation de la future Zone d’Activité Economique et des Zones à Urbaniser.

     

      FINANCES

     

    5 Financement de l’acquisition de la Maison de Village

    Délibération autorisant Monsieur le Maire à contracter un emprunt pour financer l’acquisition de la Maison du Village dans l’attente du déblocage des subventions accordées pour cette opération.

    Par délibération n° 07/2016 en date du 25 février 2016, la Commune de Saint-Trinit a décidé d’acquérir une maison située au centre du village pour un montant total de 49 700,00 € afin de la réhabiliter en deux logements locatifs.

    Vu la signature de l’acte d’achat reçu par Maître Rispal en date du 11 avril 2017,

    Vu la demande de paiement du prix de Maitre Rispal en date du 1er juin 2017 pour un montant de 47 500,00 €,

    Vu que les subventions accordées pour un montant de 39 760,00 € ne seront versées dans leur totalité qu’après paiement du prix et des frais et droits exigibles ultérieurement,

    Vu la situation de trésorerie actuelle de la commune,

    Monsieur le Maire propose aux élus de l’autoriser à contracter un crédit relais sur les subventions accordées avec cession de créances pour un montant de 39 760,00 € assorti d’un prêt à moyen terme pour un montant de 9 940,00 € auprès du Crédit Agricole afin de couvrir la totalité du financement d’acquisition de la maison du village et de finaliser cette opération dans l’attente du déblocage des subventions accordées.

    Le Conseil Municipal

    Ouï l’exposé de Monsieur le Maire

    Après en avoir délibéré et, à 7 voix pour et 1 abstention,

    • DECIDE d’adopter la proposition de Monsieur le Maire,
    • AUTORISE Monsieur le Maire à contracter l’emprunt susvisé.

     

    6 Modification de l’avenant 2016 du plan de contractualisation 2012/2015

    Délibération pour effectuer une demande tardive de remplacement d’opération auprès du Conseil Départemental de Vaucluse dans le cadre de l’avenant 2016 du plan de contractualisation 2012/2015.

    Vu l’avenant 2016-02849, adopté par délibération de l’assemblée Départementale en date du 25/11/2016, accordant à la commune une subvention de base d’un montant de 28 000,00 € répartie de la façon suivante :

    1. Acquisition d’un bâtiment : 17 395,00 € (35% de 49 700,00 €),
    2. Changement des menuiseries d’un logement : 1 891,00 € (80 % de 2 364,00 €),
    3. Pose de menuiseries à la Salle des Fêtes : 8 714,00 € (80 % de 10 892,50 €),

    Considérant l’urgence de faire procéder aux travaux d’isolation sonore du bistrot communal ;

    Monsieur le Maire propose d’effectuer une demande tardive de remplacement de l’opération « Pose de menuiseries à la Salle des Fêtes » par l’opération « Remplacement des menuiseries du bistrot communal » auprès du Conseil Départemental dans le cadre de l’avenant 2016 du plan de contractualisation 2012/2015 et suivant le plan de financement suivant :

    • Montant HT des travaux : 9 173,00 €
    • Subvention Conseil Régional 30% FRAT 2016 : 2 752,00 €
    • Subvention Conseil Départemental 50 % Avenant 2016 contractualisation 2012/2015 : 4 586,50 €
    • Auto financement communal 20 % : 1 834,50 €

    Le Conseil Municipal

    Ouï l’exposé de Monsieur le Maire

    Après en avoir délibéré et à l’unanimité,

    • APPROUVE la proposition de Monsieur le Maire,
    • DECIDE d’effectuer la demande de remplacement d’opération.

     

    7 Mise en œuvre du prochain CDST 2017/2019

    Monsieur le Maire invite les membres du conseil municipal à réfléchir sur la mise en œuvre du prochain Contrat Départemental de Solidarité Territoriale.

    Les premières pistes sont :

    • Pose des menuiseries de la Salle des Fêtes
      (80% de 11 000,00 € = 8 000,00 €)
      ou Remplacement de celles du bistrot communal en fonction de la réponse du Conseil Départemental à la demande de modification de l’avenant 2016
    • Travaux de réhabilitation de la maison du village
      (12.88 % de 201 139,00 € = 25 899,00 dont 8 400,00 € Patrimoine Vaucluse)
    • Achat d’un ordinateur compatible avec les environnements Windows actuels
      (80% de 1 000,00 € = 800,00 €)
    • Réfection de la toiture côté cuisine de la Salle des Fêtes avec accès du logement communal de l’ancienne école vers un toit terrasse
      (80% de 12 000,00 € = 9 600,00 €)
    • Remplacement des frigos et hôte d’aspiration du bistrot communal
      (80 % de 3 600,00 € = 2 880,00 €)

     

      FONCTION PUBLIQUE

     

    8 Formation intégration

    Monsieur le Maire informe les élus que la formation d’intégration de l’agent administratif Agnès AUBERT se déroulera au CNFPT de Sorgues du 11 au 15/09/2017.

     

      DIVERS

     

    9 QUESTIONS DIVERSES

     

    Mur de soutènement en pierres sèches

    Il est précisé que le mur de soutènement en pierres sèches de la RD157 bis sera protégé par des blocs de pierre ou des barrières qui permettront le stationnement de véhicules en bordure de route.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Détails
  • Compte Rendu Conseil Municipal du 23 mai 2017
    Commentaires fermés sur Compte Rendu Conseil Municipal du 23 mai 2017
    Date de la convocation : 12 mai 2017
    Début de séance : 18h30
    Fin de séance : 19h20
    Présents : M. Michel ARCHANGE, Maire

    M. Christian DOVA, Adjoint

    M. Eric AUBERT

    M. André BONNEFOY

    Mme Claire MIRAS

    M. Jean-Jacques TRAUTMANN

    Absent(s) excusés : Mme Isabelle BISSON

    Mme Renée FAUQUE

    M. Maurice FORNO

    M. Frédéric PROUVEUR

    Absent(s) :
    Procuration(s) : Mme Isabelle BISSON à M. Jean-Jacques TRAUTMANN

    Mme Renée FAUQUE à M. Christian DOVA

    M. Maurice FORNO à M. André BONNEFOY

    M. Frédéric PROUVEUR à M. Michel ARCHANGE

    Secrétaire de Séance : Jean-Jacques TRAUTMANN
    Conseillers en exercice : 10
    Conseillers présents : 06
    Conseillers votants : 10
    Ordre du jour :
    ADMINISTRATION GENERALE
    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du conseil municipal
    2 Proposition de confier la maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de la maison de village à l’agence d’architecture Frédéric NICOLAS
    FINANCES
    3 Amortissements – 1ère Décision modificative
    4 Dépenses imprévues – 2ème Décision modificative
    5 Demande tardive de subvention de la part d’une association
    DIVERS
    6 Questions diverses
      ADMINISTRATION GENERALE
    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du Conseil Municipal

    Monsieur le Maire soumet le procès verbal de la séance du 31 janvier 2017 à l’approbation des conseillers municipaux.

    Ces derniers sont invités à faire savoir s’ils ont des remarques à formuler sur ce compte rendu avant son adoption définitive.

    Le Conseil Municipal

    Après en avoir délibéré et par 8 voix pour et 2 abstentions,

    • DECIDE d’approuver le procès verbal du 23 mars 2017, aucune remarque n’étant formulée.
    2 Proposition de confier la maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de la maison de village à l’agence d’architecture Frédéric NICOLAS

    Par délibération n° 18/2017 en date du 20 mars 2017, la Commune de Saint-Trinit a décidé de réhabiliter la maison située au centre du village en deux logements locatifs et a souhaité confier la maîtrise d’œuvre de ce projet à un architecte (mission de base selon Loi MOP).

    Vu l’étude de faisabilité déjà réalisée par l’agence d’architecture Frédéric Nicolas,

    Vu le devis d’honoraires établit par l’agence d’architecture Frédéric NICOLAS pour un montant de 23 616,00 € HT,

    Conformément à l’article 146 du code des Marchés Publics modifié par décret n° 2015-1163 du 17 septembre 2015 modifiant certains seuils relatifs aux marchés publics,

    Monsieur le Maire propose aux élus de confier la mission de maître d’œuvre pour la réhabilitation d’une maison de village en deux logements locatifs à l’agence d’architecture Frédéric NICOLAS, sans publicité ni mise en concurrence préalables, le montant estimé de 23 616,00 € HT étant inférieur au seuil de 25 000,00 €.

    Le Conseil Municipal

    Après en avoir délibéré et à l’unanimité,

    • DECIDE d’adopter la proposition de Monsieur le Maire.
      FINANCES
    3 Amortissements – 1ère décision modificative

    Suite à une sous estimation du montant de l’amortissement des frais études au compte 28031 au budget primitif, il convient d’augmenter les crédits en fonctionnement et en investissement de la manière suivante:

    ➢ En investissement:

    Dépenses : 1641 « emprunt en euros » opération OPFI : + 0.08€

    Recettes : 28031 « amortissement frais d’études » chapitre 040 : + 0.08€

    ➢ En fonctionnement:

    Dépenses : 6811 « dotations aux amortissements… » chapitre 042 : + 0.08€

    Recettes : 70311 « concession dans les cimetières » chapitre 070 : + 0.08€

    Le Conseil Municipal

    Après en avoir délibéré et à l’unanimité,

    • APPROUVE cette décision modificative
    • AUTORISE l’augmentation de crédit.
    4 Dépenses imprévues – 2ème décision modificative

    Suite à une surestimation des dépenses imprévues au budget d’investissement, le montant des dépenses imprévues ne devant pas dépasser 7,5% des crédits correspondants aux dépenses réelles prévisionnelles de la section, soit 2 237.55€ pour le budget primitif 2017, il convient de rectifier le montant de la façon suivante :

    ➢ En investissement :

    Dépenses : 020 « dépenses imprévues » chapitre 020 : – 1 364.00€

    Recettes : 1321 « subvention Etat et établissement nationaux » opération 105 : – 1 364.00€

    Le Conseil Municipal

    Après en avoir délibéré et à l’unanimité,

    • APPROUVE cette décision modificative
    • AUTORISE la diminution de crédit.
    5 Demande tardive de subvention d’une association

    Monsieur le Maire présente aux membres du conseil une demande tardive de subvention de la part de l’association « Le Souvenir Français ».

    Considérant que la demande a été effectuée après délibération du 31/01/2017 votant l’octroi des subventions aux associations au titre du budget communal 2017,

    Le Conseil Municipal

    Après en avoir délibéré et à l’unanimité,

    • DECIDE de ne pas allouer de subvention à l’association « Le Souvenir Français » pour 2017.
      DIVERS
    6 QUESTIONS DIVERSES
    Projet de création d’une zone artisanale

    La CCI de Vaucluse propose un accompagnement sur l’opportunité de création d’une zone artisanale sur la commune.

    Règlementation bornes incendie

    Des devis ont été demandés pour faire effectuer le contrôle et l’entretien des bornes incendie. M. Eric AUBERT, conseiller en charge de la sécurité incendie, se propose de négocier les tarifs et de suivre les opérations.

    Lavandes en Fête

    La commune est sollicitée pour la réalisation d’un Char qui la représenterait lors de la prochaine fête de la lavande. Le conseil estime que le temps n’est pas suffisant pour la réalisation de ce char cette année. Toutefois, l’idée de faire appel à volontaires pour 2018 est retenue.

    Concours départemental « Villages fleuris »

    Le concours étant chaque année de plus en plus exigeant, la commune n’envisage pas d’y participer pour 2017.

    Permanences élections législatives

    Les permanences des 1er et 2ème tours des élections législatives seront organisées selon le même principe que pour le 2ème tour des élections présidentielles.

    Permis tronçonneuse

    Dans le cadre de la mise en conformité en matière de sécurité au travail, une formation en vue de l’obtention du permis tronçonneuse sera proposée à l’Agent technique de la Commune.

    Correspondant Tempête ENEDIS

    Le Maire est désigné pour assurer la communication avec la cellule de crise ENEDIS en cas d’incident d’ampleur significative.

    Taille sur les marronniers

    Le Centre Routier de Sault a rédigé une note expliquant la suppression du marronnier situé au niveau du mur de soutènement en pierres sèches de la RD 157 bis.

    Chevauchée des Blasons

    La commune est sollicitée pour participer à la 31ème édition qui se déroulera à Valréas en septembre prochain. Les cavaliers ayant déjà représenté la commune les années précédentes seront contactés à ce sujet.

    Manifestations Cyclistes

    Le Grand Prix de Saint-Christol et le Pélé VTT 2017 passeront respectivement sur la commune les 04 juin et 17 juillet prochains.

    Prélèvement impôts à la source

    La commune s’est portée volontaire pour participer, dès juillet 2017, à la phase pilote relative au prélèvement de l’impôt à la source.

    Coordonateur communal recensement 2018

    L’Agent administratif de la commune  sera nommée coordonateur auprès de l’INSEE afin d’assurer l’organisation du recensement 2018. Elle bénéficiera d’une formation spécifique d’une journée prévue au 4ème trimestre 2017.

    Demande de Permis de Construire

    Un avis favorable a été prononcé pour la construction d’une maison individuelle sur une zone NA (ancien POS) susceptible d’être urbanisée dans le cadre de l’élaboration du PLU.

    Entretien bâtiments communaux

    Une fuite d’eau a été constatée sur le bâtiment de l’ancienne école. Une réfection de la toiture est envisagée.

    Entretien abords chemins

    Un point sur le nettoyage et l’entretien des abords des chemins communaux a été fait.

    Fait à Saint-Trinit,

    Le 29/05/2017

    Le Maire,

    Michel ARCHANGE,

    Détails
  • Budget Municipal 2017
    Commentaires fermés sur Budget Municipal 2017
    Budget fonctionnement : 193 372.00€
    DEPENSES RECETTES
    CHARGE A CARACTERE GENERAL 48 780,00€
    EXCEDENT REPORTE 41 629,61 €
    CHARGES DE PERSONNEL 73 270,00€
    PRODUITS DES SERVICES – DU DOMAINE ET VENTES 450,39 €
    AUTRES CHARGES DE GESTION COURANTE 29 245,00€
    concession dans le cimetière 250,39 €
    CHARGES FINANCIERES 7 000,00€
    autres redevances et recettes diverses 200,00 €
    VIREMENT INVESTISSEMENT 21 745,00 € mise à disposition personnel commune gfp 0,00 €
        IMPOTS ET TAXES 36 310,00 €
        impôts locaux 33 134,00 €
        attribution de compensation 3 176,00 €
        dotation de solidarité communale 0,00 €
    DEPENSES IMPREVUES 8 168,44 € fonds de péréquation 0,00 €
    11 872,13 €   DOTATIONS PARTICIPATIONS 82 982,00 €
        DGF 26 500,00 €
        DSR dotation solidarité locale 8 000,00 €
    ATTENUATION DE PRODUITS 4 640,00 € dotation nationale de péréquation 4 800,00 €
        dotations aux élus locaux 2 900,00 €
    dotation de solidarité communautaire dotation générale de décentralisation 0,00 €
        Fds péréquation dép. taxe addit ou taxe publicité foncière 38 000,00 €
        compensation taxe professionnelle 6,00 €
        compensation taxe foncière 1 007,00 €
    OPERATION D ORDRE 523,56€
    compensation taxe habitation 1 769,00 €
        dotation de recensement  
      AUTRES PRODUITS DE GESTION COURANTE 32 000,00 €
        revenus des immeubles 31 000,00 €
        produits divers de gestion 1 000,00 €
        PRODUITS EXCEPTIONNELS 0,00 €
        autres produits exceptionnels 0,00 €
        mandats annulés sur services extérieurs 0,00 €
        PRODUITS DE GESTION COURANTE 0,00 €
        remboursement rémunération personnel  
    TOTAL DEPENSES FONCTIONNEMENT 193 372,00€
    TOTAL RECETTES FONCTIONNEMENT 193 372,00 €

     

    Budget investissement: 132 196.00€

    Les dépenses concernées sont:

    • déficit reporté
    • l’élaboration du PLU
    • l’acquisition d’un bâtiment en vue de la réalisation de deux logements locatifs conventionnés
    • les emprunts
    • plan de relance FCTVA
    • dépenses imprévues

    Les recettes:

    • excédent de fonctionnement
    • FCTVA
    • les amortissements
    • les subventions
    • l’autofinancement

     

    Vous pouvez consulter le vote du budget, en cliquant sur le lien:

    http://www.mairie-saint-trinit.com/compte-rendu-du-conseil-municipal-du-20-mars-2017/

     

    Détails
  • Compte rendu du Conseil Municipal du 20 mars 2017
    Commentaires fermés sur Compte rendu du Conseil Municipal du 20 mars 2017

    A Saint Trinit, le 23/03/2017

    Compte rendu du Conseil Municipal du : 20 mars 2017
    Date de la convocation : 06 mars 2017
    Début de séance : 18h00 Fin de séance : 19h00
    Présents : Mr Michel Archange, Mr André Bonnefoy, Mr Jean-Jacques Trautmann, Mme Claire Miras, Mr Maurice Forno, Mr Frédéric Prouveur, Mme Isabelle Bisson, Mme Renée Fauque
    Procuration(s) : Mr Eric Aubert à Mr Michel Archange; Mr Christian Dova à Mr Jean-Jacques Trautmann
    Absent(s) excusé(s) : Messieurs Eric Aubert et Christian Dova
    Absent(s) :
    Secrétaire de Séance : Jean-Jacques Trautmann
    Conseillers en exercice : 10 Présents : 8 Votants : 10
    Ordre du jour : ADMINISTRATION GENERALE
    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du conseil municipal
    2 Transfert de compétence PLU à l’EPCI
    FINANCES
    3 Impôts locaux 2017 : vote des taux
    4 Approbation du budget primitif 2017
    5 Demande de subvention : rénovation maison village
    6 Tarif des concessions de terrain du cimetière communal
    FONCTION PUBLIQUE
    7 Suppression et création de poste
    8 Ralliement à la procédure de renégociation du contrat groupe assurance statutaire du centre de gestion de la FPT de Vaucluse
    DIVERS
    9 Questions diverses

     

      ADMINISTRATION GENERALE

     

    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du Conseil Municipal

    Monsieur le Maire soumet le procès verbal de la séance du 31 janvier 2017 à l’approbation des conseillers municipaux.

    Ces derniers sont invités à faire savoir s’ils ont des remarques à formuler sur ce compte rendu avant son adoption définitive.

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE d’approuver le procès verbal du 31 janvier 2017, aucunes remarques n’étant formulées.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    2 Transfert de la compétence PLU à l’EPCI

    Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal que les Communautés de Communes et d’Agglomérations exercent de plein droit la compétence « PLU, documents d’urbanisme en tenant lieu ou carte communale » à compter du 27 mars 2017, sauf si au moins 25% des Communes représentant au moins 20% de la population s’y opposent.

    VU l’article 136 (II) de la loi n°2014-366 du 24 mars 2014,

    VU les statuts de la Communauté de Communes Ventoux Sud,

    VU l’arrêté préfectoral portant fusion de la Communauté de Communes « Les Terrasses du Ventoux » avec la Communauté de Communes « Les Pays de Sault » et du rattachement de la commune isolée de Ferrassières en date du 1er août 2012,

    VU le PLU ou le document tenant lieu de la commune,

    Considérant que la Communauté de Communes Ventoux Sud existant à la date de publication de la loi ALUR, et qui n’est pas compétente en matière de plan local d’urbanisme, de documents d’urbanisme en tenant lieu, ou de carte communale, le devient le lendemain de l’expiration d’un délai de trois ans à compter de la publication de ladite loi. Si dans les trois mois précédant le terme du délai de trois ans mentionné précédemment, au moins 25% des communes représentant au moins 20% de la population s’y opposent, ce transfert de compétence n’aura pas lieu.

    Le Conseil Municipal

    • S’OPPOSE au transfert de la compétence PLU à la Communauté de Communes Ventoux Sud
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      FINANCES

     

    3 Impôts locaux 2017 : vote des taux

    Monsieur le Maire explique aux membres du Conseil Municipal que:

    VU la loi 80-10 du 10 janvier 1980 modifiée portant aménagements de la fiscalité directe locale;

    VU les lois de finances annuelles;

    VU l’état n°1259 portant notification des bases nettes d’imposition des quatre taxes directes locales et des allocations compensatrices revenant à la commune pour l’exercice 2017;

    VU les conditions dans lesquelles peuvent être fixés les taux des quatre grands impôts locaux notamment:

    – les limites de chacun d’après la loi du 10 janvier 1980 modifiée,

    – Le produit attendu cette année

    Considérant que le budget communal nécessite des rentrées fiscales de 35 916€

     

    Le Conseil Municipal

    • FIXE les taux d’imposition pour l’année 2017 comme suit:

     

      Taxe

    Habitation

    Taxe

    Foncière bâtie

    Taxe

    Foncière non bâtie

    CFE
    Base 244 000 185 100 9 700
    Taux  5.23% 7.60% 65.00% /
    Produit 12 761 14 068 6 305
    Produit fiscal attendu  33 134
    Total Allocations     2 782
    Prélèvement GIR           0
    Produit de la CVAE           0
    Produit pour équilibrer 35 916

     

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    4 Approbation du budget primitif 2017

    VU le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment les articles L.1612-1 à 1612-20 et L.2311-1 et L.2343-2 relatifs à l’adoption et l’exécution des budgets communaux ainsi qu’aux finances communales,

    VU l’instruction M14 développé précisant les règles de comptabilité publique et de représentation du budget,

    Considérant l’obligation de voter le budget primitif

    Entendu l’exposé de Monsieur le Maire, rapporteur

    Le Conseil Municipal

    • ADOPTE le budget primitif de l’exercice 2017 arrêté comme suit:
       Dépenses Recettes
     Investissement 132 196.00 132 196.00
     Fonctionnement  193 372.00 193 372.00

     

    • PRECISE que le budget de l’exercice 2017 a été établi en conformité avec la nomenclature M14 développée.
    • DIT

    – que la présente délibération sera affichée au lieu habituel d’affichage des délibérations du Conseil Municipal,

    – que la présente délibération sera exécutoire à compter de sa transmission au représentant de l’Etat.

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    5 Demande de subvention : rénovation maison de village

    VU l’étude de faisabilité pour la réhabilitation d’une maison en deux logements locatifs au centre du village réalisé par l’agence d’architecture Frédéric Nicolas.

    VU le devis établit par l’agence s’élevant à 237 885.00€ HT soit 261 673.50€ TTC

    Monsieur le Maire propose à l’assemblée de se prononcer sur ce dossier, de solliciter les subventions, d’arrêter le plan de financement prévisionnel comme suit et d’approuver le conventionnement des deux logements.

    Cout prévisionnel du projet:                          237 885.00€ HT soit 261 673.50€ TTC

    Recettes prévisionnelles:

    Conseil Régional:                            24 000.00€

    DETR 2017 (45.00%):                   107 048.00€

    Subvention PLUS:                              6 000.00€

    Dotation Parlementaire:                    38 260.00€

    Conseil Départemental:                    15 000.00€

    Autofinancement:                              5 000.00€

    Prêt PLUS pour le restant à charge:     66 365.50€

    Soit un total de 261 673.50€ TTC.

    Le Conseil Municipal

    • APPROUVE

    – le projet de la réhabilitation d’une maison en deux logements locatifs et son contenu

    – le conventionnement des logements de la Mairie en programme PLUS

    • ADOPTE le plan de financement ci-dessus, le montant du projet s’élevant à 237 885.00€ HT soit 261 673.50€ TTC
    • SOLLICITE les aides financières pour la réalisation de ce projet
    • AUTORISE Monsieur le Maire ou son suppléant à effectuer toutes les formalités ainsi qu’a signer tous les documents nécessaires.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    6 Tarif des concessions de terrain du cimetière communal

    Monsieur le Maire demande au conseil de fixer un nouveau tarif pour les concessions de terrain du cimetière communal, étant exposé que:

    VU le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment ses articles L.2223-13 à L.2223-17,

    VU le dernier tarif des concessions pratiqué et en vigueur depuis le 24 juin 2014,

    Considérant qu’il est de bonne gestion d’actualiser ce tarif,

    Le Conseil Municipal

    • FIXE avec effet du 1er avril 2017, le nouveau tarif (ci-joint annexé) et les modalités de concessions de terrain dans le cimetière de la Commune de Saint Trinit, comme suit:

    – Il est fixé la réservation dans le cimetière de la Commune de Saint Trinit d’une ou plusieurs parties exclusivement affectées à des concessions pour fondation de sépultures privées, dans la limite des emplacements disponibles

    – les prix de concessions sont ainsi fixés:

    Concessions trentenaire de terrain au prix principal de 150.00€ le mètre carré, hors taxe sans la construction ou fourniture du caveau (pour mémoire ancien prix principal: 100.00€ le m² avec effet du 24 juin 2014—délibération du 24 juin 2014; les concessions perpétuelle de terrain: ne pratique plus)

    – le produit des concessions funéraires sera intégralement versé et comptabilisé dans le budget principal de la Commune

    – les concessions seront accordées pour la sépulture du concessionnaire et de ses parents ou de ses successeurs, conformément aux dispositions du Code Général des Collectivités Territoriales

    – la jouissance des biens concédés, ne pourra être modifiée par les concessionnaires ou leurs héritiers, ni par qui que se soit, en dehors de l’intervention du Maire. Ils ne pourront, dans aucun cas, changer de destinations. La commune conservera son droit de reprise conformément aux dispositions du Code Général des Collectivités Territoriales.

    • CONFIRME le règlement de police du cimetière en date du 24 novembre 2015 (délibération du 24 novembre 2015)
    • AUTORISE Monsieur le Maire ou son premier adjoint à effectuer toutes les formalités utiles d’application ainsi qu’à signer toutes les pièces s’y rapportant.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      FONCTION PUBLIQUE

     

    7 Suppression et création d’emploi

    Monsieur le Maire informe l’assemblée: Conformément à l’article 34 de la loi du 26 janvier 1984, les emplois de chaque collectivité ou établissement sont crées par l’organe délibérant de la collectivité ou l’établissement.

    Il appartient donc au Conseil Municipal de fixer l’effectif des emplois nécessaire au fonctionnement des services. En cas de réorganisation des services, la décision est soumise à l’avis préalable du Comité Technique.

    Compte tenu de la mutation par voie externe de l’adjoint administratif titulaire en poste à compter du 1er avril 2017, de la restructuration de ce service et compte tenu d’une mesure d’économie municipal (CE du 17 octobre 1986 n°94674),  il il convient de supprimer et créer les emplois correspondants.

    Monsieur le Maire propose à l’assemblée:

    La suppression de l’emploi d’adjoint administratif à temps complet, et

    La création d’en emploi d’adjoint administratif à temps non complet à raison de 28 heures par semaine relevant de la catégorie C à compter du 1er avril 2017.

    VU la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, notamment son article 34,

    VU le tableau des emplois,

    VU l’avis du Comité Technique Paritaire réuni le 1er mars 2017, ci-joint annexé

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE

    – d’adopter la proposition du Maire

    – de modifier comme suit le tableau des emplois

     Grades Catégorie Ancien effectif Nouvel effectif Durée hebdomaire
    Adjoint administratif C 1 0 TC
    Adjoint administratif C 0 1 TNC—28h
    Adjoint technique C 1 1 TC
    Adjoint technique C 1 1 TNC—2h

    – d’inscrire au budget les crédits correspondants

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    8 Ralliement à la procédure de renégociation du contrat groupe assurance statutaire du centre de gestion de la FPT du Vaucluse

    Les dispositions de l’article 26 de la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 et du décret n°86-552 du 14 mars 1986,, permettent aux collectivités et aux établissement publics locaux de déléguer à leur centre de gestion la passation d’un contrat d’assurance groupe ouvert couvrant les obligations statutaires de leurs agents (maladie ordinaire, longue maladie/longue durée, accident de service…)

    Cette démarche permet aux collectivités et établissements publics d’éviter de conduire leur propre consultation d’assurance tout en bénéficiant, du poids dans la négociation, que permet un tel groupement et, lors de son exécution, d’une mutualisation des résultats évitant des résiliations ou majorations importantes imposées par l’assureur.

    Le contrat groupe d’assurance statutaire du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Vaucluse (CDG84), qui regroupe aujourd’hui plus de 80 collectivités, a été conclu pour une durée de quatre ans et arrive à échéance le 31 décembre 2017. le CDG 84 a donc entamé la procédure de renégociation de son contrat selon les règles de la commande publique (procédure concurrentielle avec négociations).

    Le contrat que va conclure le CDG 84 comprendra une solution de garanties à destination des agents CNRACL et une solution de garanties à destination des agents   IRCANTEC. Il devra couvrir tout ou partie des risques suivants:

    – agents affiliés à la CNRACL: décès, accidents du travail / maladies professionnelles, maladie ordinaire, congés de longue maladie / congés de longue durée, maternité—paternité—adoption

    – agents non affiliés à la CNRACL: accident u travail / maladies professionnelles, maladie grave, maternité—paternité—adoption, maladie ordinaire

    Pour chacune de ces catégories d’agents, les assureurs consultés devront pouvoir proposer à la collectivité une ou plusieurs formules.

    La consultation portera sur les aspects financiers, l’étendue des garanties, la qualité de la gestion proposée et l’étendue des prestations annexes accordées (statistiques, assistance juridique, programmes de soutien psychologique…).

    Les taux de cotisation obtenus seront présentés à la collectivité avant adhésion définitive au contrat groupe. Toutes les collectivités, à l’issue de la consultation, garderont la faculté d’adhérer ou non au contrat groupe ainsi mis en place.

    Compte tenu de l’intérêt d’une consultation groupée et d’une consolidation mutualisée des résultats de chaque collectivité, Monsieur le Maire propose au Conseil municipal de rallier la procédure engagée par le CDG 84 pour renouveler son contrat groupe d’assurance statutaire.

    VU le Code Général de Collectivités Territoriales,

    VU le Code des Assurances,

    VU le Code des Marchés Publics,

    VU la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 et notamment son article 26,

    VU le décret n°86-552 du 14 mars 1986 pris pour l’application de l’article 26 de la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 et relatif aux contrats d’assurances souscrits par les centres de gestion pour le compte des collectivités locales et établissements territoriaux,

    Considérant l’intérêt pour la commune de pouvoir souscrire un ou plusieurs contrats d’assurance statutaire garantissant une partie des frais laissés à sa charge, en vertu de l’application des textes régissant le statut des agents,

    Considérant que la passation de ce contrat doit être soumise aux règles de la commande publique,

    Considérant que le contrat d’assurance contre les risques statutaires de la commune arrive à terme le 31 décembre 2017,

    Considérant l’opportunité de confier au CDG 84 le soin d’organiser une procédure de mise en concurrence, et la liberté d’y souscrire ou non selon les résultats,

    VU la délibération du Conseil d’administration du CDG84 en date du 16 mars 2017 approuvant le renouvellement du contrat groupe

    VU l’exposé de Monsieur le Maire

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE de confier au CDG 84 la mission de conclure un contrat groupe ouvert à adhésion facultative auprès d’une entreprise agréée, conformément à l’article 26 de la loi n°84-53 du 26 janvier 1984, dans les conditions et pour couvrir les risques présentés ci-dessus. Ces conventions devront notamment avoir les caractéristiques suivantes:

    Durée du contrat: 4 ans, à effet au 1er janvier 2018

    Régime du contrat: capitalisation

    • PREND ACTE que les taux de cotisation lui seront soumis préalablement afin qu’il puisse prendre ou non la décision d’adhérer au contrat groupe d’assurance souscrit par le CDG 84 à compter du 1er janvier 2018
    • AUTORISE Monsieur le Maire à

    – résilier le contrat en cours pour permettre l’adhésion au contrat du centre de gestion,

    – signer tout document relatif à cette affaire, notamment la convention d’assistance technique du centre de gestion pendant la durée du marché comportant ses frais de gestion et à adhérer au contrat ainsi mis en place dès l’instant que les conditions de garanties proposées sont favorables à la collectivité.

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      DIVERS

     

    8 QUESTIONS DIVERSES

     

    Plan Local d’Urbanisme

    Il a été précisé qu’à compter du 27 mars, la commune relève du RNU (Règlement National d’Urbanisme) jusqu’à la finalisation du PLU.

    Charte de la Chambre des Métiers

    Les élus, sur proposition de la Chambre des Métiers, ont autorisé M. le Maire à signer la charte de soutien à l’activité économique

    Indemnités de fonctions des élus

    Suite à un décret paru en janvier 2017, les indemnités de M. le Maire et du Premier adjoint ont été revalorisées et seront de nouveau réactualisées en janvier 2018.

    En terme de rémunération, une augmentation de 4 euros et 2 euros brut respectivement.

    Permanence des élections présidentielles

    Les horaires de permanences des élections ont été remis aux élus.

    Nouveaux horaires de la Mairie

    A compter du 1er avril 2017, les horaires d’accueil public changent :

    Les Lundis et jeudis de 9h00 à 12h30 et 13h30 à 17h00

    Une permanence téléphonique sera assurée les :

    Les mardis et les vendredis de 9h00 à 12h30 et 13h30 à 17h00

    Fermeture hebdomadaire :

    Les mercredis

    Cartes électorales

    Les élus présents ont tous retiré leurs nouvelles cartes et rappellent aux administrés qui ne l’ont pas encore fait de se présenter à la Mairie

    Devis JVS

    Le devis a été accepté concernant le cloud.

     

     

    Le Maire,

    Michel ARCHANGE,

     

    Suivent les signatures des membres ;

     

    M. Christian DOVA Mme Renée FAUQUE M. André BONNEFOY M. Eric

    AUBERT

    Pouvoir à :

    M. Jean-Jacques TRAUTMANN

    Pouvoir à :

    M. Michel ARCHANGE

    M. Jean-Jacques TRAUTMANN Mme Isabelle BISSON Mme Claire MIRAS M. Maurice FORNO M. Frédéric PROUVEUR
    Détails
  • Conseil Municipal du 31 janvier 2017
    Commentaires fermés sur Conseil Municipal du 31 janvier 2017

    A Saint Trinit, le 02/02/2017

     

    Compte rendu du Conseil Municipal du : 31 Janvier 2017
    Date de la convocation : 16 Janvier 2017
    Début de séance : 18h30 Fin de séance : 19h15
    Présents : Mr Michel Archange, Mr Christian Dova, Mr André Bonnefoy, Mme Renée Fauque, Mr Eric Aubert, Mr Jean-Jacques Trautmann, Mme Isabelle Bisson. Mme Claire Miras, Mr Maurice Forno, Mr Frédéric Prouveur.
    Procuration(s) : /
    Absent(s) excusé(s) : /
    Absent(s) : /
    Secrétaire de Séance : Jean-Jacques Trautmann
    Conseillers en exercice : 10 Présents : 10 Votants : 10
    Ordre du jour : ADMINISTRATION GENERALE
    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du conseil municipal
    2 Présentation du rapport 2015 sur le prix et la qualité du service public de l’eau potable, de l’assainissement collectif, de l’assainissement non collectif. SIAEPA de la région de Sault.
    3 Modification des statuts de la Communauté de Communes Ventoux Sud
    FINANCES
    4 Indemnité de Monsieur le Maire
    5 Adoption des restes à réaliser 2016
    6 Prise en charge des dépenses d’investissement avant le vote du budget primitif de 2017
    7 Tarif des concessions de terrain du cimetière communal
    8 Approbation du compte de gestion 2016.
    9 Approbation du compte administratif 2016
    10 Affectation du résultat d’exploitation 2016
    11 Subventions accordées aux associations
    FONCTION PUBLIQUE
    12 APPROBATION DE L’URGENCE : Création d’un emploi non permanent pour un accroissement temporaire d’activité
    DIVERS
    13 Questions diverses

     

      ADMINISTRATION GENERALE

     

    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du Conseil Municipal

    Monsieur le Maire soumet le procès verbal de la séance du 20 octobre 2016 à l’approbation des conseillers municipaux.

    Ces derniers sont invités à faire savoir s’ils ont des remarques à formuler sur ce compte rendu avant son adoption définitive.

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE d’approuver le procès verbal du 22 Août 2016, aucunes remarques n’étant formulées.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    2 Présentation du rapport 2015 sur le prix et la qualité du service public de l’eau potable, de l’assainissement collectif, de l’assainissement non collectif. SIAEPA de la région de Sault.

    Monsieur le Maire rend compte à l’assemblée que conformément à la loi 95-101 du 2 février 1995 et du décret 2007-675 du 2 mai 2007 relatifs aux rapports annuels sur le prix et la qualité des services publics de l’eau potable et de l’assainissement.

    Monsieur le Maire présente le rapport annuel 2015 établi par le SIAEPA de la Région de Sault sur le prix et la qualité du service public:

    ➟ de l’eau potable

    ➟ de l’assainissement collectif

    ➟ de l’assainissement non collectif

    Suivant les indicateurs techniques et financiers

    Le Conseil Municipal

    • APPROUVE le rapport
    • DECIDE de donner acte à Monsieur le Président du SIAEPA de la présentation et de la communication de ce rapport
    • DE GRANTIR que ce rapport sera tenu à la disposition de tout citoyen qui souhaite le consulter.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    3 Modification des statuts de la Communauté de Communes Ventoux Sud

    VU les statuts de la Communauté de Communes Ventoux Sud en vigueur,

    VU la délibération de la Communauté de Communes Ventoux Sud du 5 décembre 2016 approuvant la modification de ses statuts suite à l’article 68 de la loi NOTRe du 7 août 2015,

    VU l’article L.5211-17 du Code Général des Collectivité Territoriale,

    Considérant que la Communauté de Communes Ventoux Sud, par délibération du 5 décembre 2016, a approuvé la modification de ses statuts,

    Considérant que, conformément à l’article L.5211-17 du Code Général des Collectivité Territoriale, les membres de la CCVS doivent désormais de prononcer sur cette proposition de modification des statuts,

    Monsieur le Maire demande aux membres du Conseil de se prononcer,

    Le Conseil Municipal

    • APPROUVE la modification des statuts de la Communauté de Communes Ventoux Sud telle que proposée par délibération du 5 décembre 2016 avec comme pièces jointes «Statuts de la Communauté de Communes Ventoux Sud » et «annexe 1 » figurant en annexe à la présente délibération.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      FINANCES

     

    4 Indemnité de Monsieur le Maire

    Monsieur le Maire informe le Conseil que la loi du 31 mars 2015, d’initiative parlementaire, a modifié le régime des indemnités des maires. L’indemnité est fixée de plein droit au taux plafond. Toutefois, dans les communes de 1 000 habitants et plus, le conseil municipal peut fixer un taux inférieur, à condition que le maire en fasse la demande. Au contraire, dans les communes de moins de 1 000 habitants, il n’était possible de fixer des indemnités inférieures au taux plafond, même si le maire le souhaitait. Ces dispositions étaient entrées en vigueur au 1er janvier 2016.

    La loi 2016-1500 du 8 novembre 2016, également issue d’une initiative parlementaire, vient modifier ce régime. Dans toutes les communes, l’indemnité est toujours de droit au taux plafond. Mais la possibilité de fixer un taux inférieur à la demande du maire est étendue dorénavant à toutes les communes, y compris celle de moins de 1 000 habitants.

    Si donc le Maire d’une commune de moins de 1 000 habitants demande à percevoir une indemnité inférieure au plafond, il lui appartient d’en faire la proposition au conseil municipal.

    Monsieur le Maire demande une indemnité inférieure au taux plafond et propose 14.80% de l’indice 1015 à compter du 1er février 2017

    Le Conseil Municipal

    • ACCEPTE la proposition de Monsieur le Maire, à savoir une indemnité inférieure au taux plafond de 14.80% de l’indice 1015 à compter du 1er février 2017
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    5 Adoption des restes à réaliser 2016

    VU la nomenclature M 14 développée applicable aux communes;

    VU la délibération du conseil municipal n°18/2016 du 24 mars 2016 relative à l’adoption du budget 2016 de la commune

    Monsieur le Maire explique que les restes à réaliser doivent être adoptés par le conseil municipal;

    Il rappelle que le montant des restes à réaliser, tant en section d’investissement que de fonctionnement, est déterminé à partir de la comptabilité d’engagement dont la tenue obligatoire par l’ordonnateur résulte de la loi.

    Les restes à réaliser doivent être sincères dans leur inscription et dans leur contenu.

    – En dépenses de fonctionnement, pour les communes de moins de 3 500 habitant, les restes à réaliser correspondent aux dépenses engagées non mandatées au 31 décembre de l’exercice, le rattachement des charges et des produits à l’exercice n’étant pas obligatoire pour ces communes;

    – En recettes de fonctionnement, aux recettes de fonctionnement certaines non mises en recouvrement à l’issue de la journée complémentaire;

    – En dépenses d’investissement, aux dépenses engagées non mandatées au 31 décembre de l’exercice;

    – En recettes d’investissement, aux recettes certaines n’ayant pas donné lieu à émission d’un titre de recette

    Monsieur le Maire précise que la clôture du budget d’investissement 2016 intervenant le 31 décembre 2016, il convient pour assurer le paiement des dépenses engagées non mandatées et la perception des recettes, certaines n’ayant pas donné lieu à l’émission d’un titre, d’établir l’état des restes à réaliser de la section d’investissement à reporter sur l’exercice 2017 lors du vote du budget.

    Le montant des dépenses d’investissement du budget de la commune à reporter ressort à 57 620.00€

    Le montant des recettes d’investissement du budget de la commune à reporter ressort à  45 760.00€

    Le conseil municipal, entendu les explications du maire;

    Le Conseil Municipal 

    • ADOPTE les états des restes à réaliser suivants:

    – le montant des dépenses d’investissement du budget de la commune à reporter ressort à 57 620.00€

    – le montant des recettes d’investissement du budget de la commune à reporter ressort à 45 760.00€

    • AUTORISE Monsieur le Maire à signer ces états et à poursuivre les paiements et les recouvrements dans la limite des crédits figurant sur ces états;
    • DIT que ces écritures seront reprises dans le budget de l’exercice 2017.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    6 Prise en charge des dépenses d’investissement avant le vote du Budget Primitif de 2017

    Monsieur le Maire rappelle:

    ➢ préalablement au vote du budget primitif de 2017, la Commune ne peut engager, liquider et mandater les dépenses d’investissement que dans la limite des restes à réaliser de l’exercice 2016.

    ➢ les dispositions extraites de l’article L 1612-1 du code général des collectivités:

    « …..jusqu’à l’obtention du budget ou jusqu’au 31 mars ou jusqu’à la date mentionnée au premier alinéa de l’article L 4311-1-1 pour les régions, en l’absence d’adoption du budget avant cette date, ou jusqu’au terme de la procédure par l’article L 4311-1-1 pour les régions l’exécutif de la collectivité territoriale peut, sur autorisation de l’organe délibérant, engager, liquider et mandater les dépenses d’investissement, dans la limite du quart des crédits ouverts au budget de l’exercice précédent, non compris les crédits afférents au remboursement de la dette…. »

    Monsieur précise donc:

    Afin de faciliter les dépenses d’investissement du 1er trimestre 2017, et de pouvoir faire face à une dépense d’investissement imprévue et urgente, le Conseil Municipal peut, en vertu de l’article L 1612-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, autoriser le Maire à mandater les dépenses d’investissement dans la limite du quart des crédits inscrits au budget 2016.

    A savoir:

    Montant budgétisé dépenses d’investissement 2016: 238 968.00 euros

    (hors chapitre 16 « remboursement d’emprunts)

    Conformément aux textes applicables, il est proposé au conseil municipal de faire application de cet article à hauteur de 59 741 euros (<25% X 238 968.00 euros)

    Monsieur le Maire demande au conseil de se prononcer

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE compte tenu des états des restes à réaliser en dépenses d’investissement, de n’engager aucune dépenses supplémentaires et de revoir leur décision lors du vote du budget primitif 2017.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    7 Tarif des concessions de terrain du cimetière communal

    Monsieur le Maire propose de reporter cet ordre du jour compte tenu des remarques formulées concernant le tarif à pratiquer

    Le Conseil Municipal

    • ACCEPTE de reporter cet ordre du jour au prochain conseil
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    8 Approbation du compte de gestion 2016

    Monsieur le Maire informe l’assemblée municipale que l’exécution des dépenses et des recettes relative au Budget de l’exercice 2016 a été réalisé par le receveur à Mormoiron et que les comptes de gestion établis par ce dernier sont conformes aux comptes administratifs.

    Monsieur le Maire précise que le receveur a transmis à la commune ses comptes de gestion avant le premier juin comme la loi lui en fait l’obligation.

    Considérant l’identité de valeur entre les écritures des comptes administratifs du Maire et des comptes de gestion du receveur.

    Le Conseil Municipal

    • ADOPTE les comptes de gestion du Trésorier-Receveur dressés pour l’exercice 2016 et dont les écritures sont conformes à celles des comptes administratifs pour le même exercice.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    9 Approbation du compte administratif 2016

    VU le Code Général des Collectivités Territoriales,

    Ayant entendu l’exposé de son rapporteur, Monsieur le Maire ayant quitté la séance conformément à l’article L.2121-14 du Code Général des Collectivités Territoriales.

    Le Conseil Municipal

    • ADOPTE le compte administratif de l’exercice 2016 de la commune.
      Investissement Fonctionnement
    Résultat de Clôture 2015 12 849.49€ 94 675.63€
    Virement à la SF exercice 2016   13 127.51€
    Résultat de l’exercice 2016 – 53 990.93€ 13 082.93€
                                  Dépenses

    Reste à réaliser          Recettes

                                   Soldes

    57 620.00€

    45 760.00€

     

     

    – 11 860.00€

     
    Chiffre à prendre en compte pour l’affectation du résultat – 53 001.44€ 94 631.05€
    Résultat de clôture 2016 – 41 141.44€ 94 631.05€

     

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    10 Affectation du résultat d’exploitation 2016

    Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal

      Investissement Fonctionnement
    Résultat de Clôture 2016 – 41 141.44€ 94 631.05€
    TOTAL + 53 489.61

    Le Conseil Municipal

    DECIDE d’affecter le résultat de la façon suivante:

    EXCEDENT DE FONCTIONNEMENT GLOBAL CUMULE AU 31/12/2016 94 631.05€
    Affectation obligatoire:

    Part affectée à l’investissement (c/1068)

    Solde disponible comme suit:

    Affectation complémentaire en réserves (c/1068)

    Affectation à l’excédent reporté de fonctionnement (ligne 002)

    Total affecté au c/1068

     

    53 001.44€

     

     

    41 629.61

    53 001.44

    DEFICIT GLOBAL CUMULE AU 31/12/2016

    Déficit à reporter (ligne 002) en dépenses de fonctionnement

     

    0.00€

    SOLDE D’EXECUTION DE LA SECTION D’INVESTISSEMENT

    REPORTE—RECETTES

     

    0.00€

     

     

    SOLDE D’EXECUTION DE LA SECTION D’INVESTISSEMENT

    REPORTE—DEPENSES

     

    41 141.44

     

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    11 Subventions accordées aux associations

    Monsieur le Maire propose aux membres du Conseil Municipal de renouveler pour l’année 2017 les subventions accordées aux associations locales et précise qu’elles seront versées après le vote du budget primitif 2017

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE d’allouer les montants suivants
    Noms des associations Montants
    Comité des fêtes 597.00€
    Association départementale des comités communaux feux de forêts 75.00€
     Les amis de l’hôpital 25.00€
     Association Prélude 25.00€
     Les restaurants du cœur 50.00€
     Union départementale des sapeurs pompiers 25.00€
     Association des parents d’élèves du Pays de Sault 25.00€
     Société hippique de Sault     50.00€
    ADMR 25.00€
    Association Sault British 50.00€
    Association mémoire résistance HB 25.00€
    TOTAL 972.00€

     

    • PRECISE que le versement des subventions interviendra qu’après le vote du budget primitif 2017.

     

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      FONCTION PUBLIQUE

     

    12 Création d’un emploi non permanent pour un accroissement temporaire d’activité

    APPROBATION DE L’URGENCE: Monsieur le Maire expose qu’il a rajouté un ordre du jour en date du 20 janvier 2017 en vertu de l’article L.2121-11 du Code Général des Collectivités Territoriales. Il expose que cette délibération inscrite à l’ordre du jour à un impératif afin de recruter un agent contractuel à compter du 13 février 2017.

    Le conseil, à l’unanimité,

    SE PRONONCE sur l’urgence du dossier et

    DECIDE de délibérer sur l’ordre du jour de la séance

    ***

    Conformément à l’article 34 de la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la Fonction Publique Territoriale, les emplois de chaque collectivité ou établissement sont crées par l’organe délibérant de la collectivité ou de l’établissement.

    Il appartient au Conseil Municipal de fixer l’effectif des emplois à temps complet et non complet nécessaires au fonctionnement des services.

    Considérant qu’en prévision de la mutation par voie externe de l’agent titulaire en poste à compter du 1er avril 2017,  il convient de former un nouvel agent, il y a donc lieu de créer, un emploi non permanent pour un accroissement temporaire d’activité d’adjoint administratif de 2ème classe à temps non complet à raison de 12 heures par semaine dans les conditions prévues à l’article 3 de la loi n°84-53

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE :

    – De créer un emploi non permanent d’adjoint administratif de 2ème classe pour un accroissement temporaire d’activité à temps non complet à raison de 12 heures par semaine.

    – Que la rémunération est fixée sur la base de la grille indiciaire relevant du grade d’adjoint administratif

    – Les dispositions de la présente délibération prendront effet au 31 janvier 2017

    – Les dépenses correspondantes seront imputées sur les crédits prévus à cet effet au budget primitif 2017.

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      DIVERS

     

    13 Questions diverses

     

    Le point des opérations subventionnées

    Un point a été fait sur les différentes opérations en cours et en projet concernant leur financement :

    • Extension de la salle des fêtes – lot 3 : 80.00%
    • Dénomination et numérotation des voies communales : 80.00%
    • Accessibilité des ERP : 80.00%
    • Plan Local d’Urbanisme (PLU): 80.00%
    • Rénovation d’une maison de village – acquisition du bâtiment : 77.96%
    • Rénovation des menuiseries du bistrot (en attente d’une demande) : 79.33%
    • Extension de la mairie – création d’un local à archives : 70.00%
    • Rénovation logement ancienne mairie : 79.96%

    Suite à une réunion avec Monsieur le Sous-Préfet début décembre, il a été décidé de budgétiser les opérations d’investissement suivantes:

    Le Plan Local d’Urbanisme, l’acquisition du bâtiment en vue de réaliser deux logement communaux conventionnés, les emprunts, les amortissements, le plan de relance du FCTVA (Fonds de Compensation de la Taxe sur la Valeur Ajoutée).

    Deux demandes de prorogation seront sollicitées concernant deux opérations afin de conserver l’attribution des subventions.

    Le taux des taxes

    Les élus ont maintenu les taux suivants pour 2017 :

    Taxe d’habitation : 5.23% (2016 : 4.50%)

    Taxe foncière non bâtie : 65.00% (2016 : 61.87%)

    Taxe foncière bâtie : 7.60% (2016 :6.50%)

    Une délibération sera prise lors du vote du budget primitif 2017.

    Préparation du budget primitif 2017

    Monsieur le Maire a présenté le budget 2017 provisoire. Aucune remarque n’a été formulée.

    Instruction des dossiers d’urbanisme par la COVE

    Depuis le 1er janvier, la COVE a mis à disposition deux liens pour la commune : un lien pour accéder au cadastre nommé geo cadastre et un lien oxalis afin de saisir les demandes d’urbanisme.

    Le contrat cadastre ASIGEO a été résilié fin 2016.

    Convention de location de terre communale

    Mr le Maire informe l’assemblée qu’en décembre 2016, une convention de location de terre communale a été signée avec M. André Bonnefoy concernant la parcelle 120B168.

    Ce point avait été abordé au conseil du 20 octobre 2016.

    Registre des arrêtés et des procès verbaux

    Les membres du conseil ont signé les deux registres :

    • Les arrêtés du 07/04/2014 au 31/12/2016
    • Les procès verbaux du 04/04/2014 au 31/12/2016
    Mutation externe de l’agent Alexandra Aubert

    La mutation est effective au 1er avril 2017.

    Une contractuelle sera formée en raison de 12h par semaine du 13 février au 31 mars.

    A compter du 1er avril, le poste d’adjoint administratif sera de 28 heures par semaine.

    Plan Local d’Urbanisme

    Une réunion de travail sera organisée en février en présence de M. Max Raspail et de M. Porhel.

    PNR du Mont Ventoux

    Un questionnaire concernant le PNR du Mont Ventoux émanant de la Région sera étudié par les élus.

    Syndicat Forestier

    Les élus ont décidé de ne plus y adhérer.

    Ramassage scolaire

    Compte tenu des difficultés rencontrées par le chauffeur de bus pour circuler dans le village au niveau du Bistrot, Monsieur le Maire a proposé deux différents chemins. Les plots seront légèrement décalés.

    Ramassage des encombrants

    Mr Trautmann a informé les élus qu’un ramassage des encombrants (pas plus de 50kg) serait organisé par la Communauté de Communes Ventoux Sud.

     

    Le Maire,

    Michel ARCHANGE,

     

    Suivent les signatures des membres ;

     

      M. Christian DOVA Mme Renée FAUQUE M. André BONNEFOY M. Eric

    AUBERT

             
    M. Jean-Jacques TRAUTMANN Mme Isabelle BISSON Mme Claire MIRAS M. Maurice FORNO M. Frédéric PROUVEUR
             

     

    Détails
  • Conseil Municipal du 20 Octobre 2016
    Commentaires fermés sur Conseil Municipal du 20 Octobre 2016

    A Saint Trinit, le 21/10/2016

    Compte rendu du Conseil Municipal du : 20 Octobre 2016
    Date de la convocation : 14 Octobre 2016
    Début de séance : 18h30 Fin de séance : 20H30
    Présents : Mr Michel Archange, Mr Christian Dova, Mr Eric Aubert, Mme Renée Fauque, Mr André Bonnefoy, Mme Isabelle Bisson Mr Jean-Jacques Trautmann, Mme Claire Miras, Mr Maurice Forno,
    Procuration(s) :
    Absent(s) excusé(s) : Mme Marie-Laure Blanc et Mr Frédéric Prouveur
    Absent(s) :
    Secrétaire de Séance : Jean-Jacques Trautmann
    Conseillers en exercice : 11 Présents : 9 Votants : 9
    Ordre du jour : ADMINISTRATION GENERALE
    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du conseil municipal
    FINANCES
    2 Octroi de subventions communales pour l’aide au séjour en classe de découverte concernant les écoles publiques de Sault et voyage pédagogiques des élèves du Collège de Sault
    3 Fête de Noël des Séniors
    4 Indemnité de Conseil au Comptable Public
    5 Location d’un garage
    6 Taxe foncière sur les propriétés bâties – Suppression de l’exonération de deux ans des constructions nouvelles à usage d’habitation.
    FONCTION PUBLIQUE
    7 Mise à disposition d’un agent
    DIVERS
    8 Questions diverses

     

      ADMINISTRATION GENERALE

     

    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du Conseil Municipal

    Monsieur le Maire soumet le procès verbal de la séance du 22 Août 2016 à l’approbation des conseillers municipaux.

    Ces derniers sont invités à faire savoir s’ils ont des remarques à formuler sur ce compte rendu avant son adoption définitive.

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE d’approuver le procès verbal du 22 Août 2016, aucunes remarques n’étant formulées.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      FINANCES

     

    2 Octroi de subventions communales pour l’aide au séjour en classe de découverte concernant les écoles publiques de Sault et voyage pédagogiques des élèves du Collège de Sault

    Monsieur le Maire rappelle que les écoles publiques et le collège de Sault prévoit occasionnellement des voyages pédagogiques d’élèves et des classes découvertes. Il est proposé un soutien financier de la Collectivité pour les élèves domiciliés sur la Commune de Saint Trinit, compte tenu des frais liés à ce type d’action éducative, notamment de déplacement.

    Il rappelle également la délibération n°04/2014 et son annexe en date du 10 février 2014 fixant la base de 3.00€ par journée de séjour et par élève, lequel séjour devant être d’au moins deux jours consécutifs.

    Les professeurs ont sollicité la commune pour augmenter cette base,

    Monsieur le Maire demande au conseil de se prononcer

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE de maintenir la délibération n°04/2014 et son annexe en date du 10 février 2014
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    Monsieur Frédéric Prouveur rejoint la séance

    Présents : Mr Michel Archange, Mr Christian Dova, Mr Eric Aubert, Mme Renée Fauque, Mr André Bonnefoy, Mme Isabelle Bisson Mr Jean-Jacques Trautmann, Mme Claire Miras, Mr Maurice Forno, Mr Frédéric Prouveur
    Procuration(s) :
    Absent(s) excusé(s) : Mme Marie-Laure Blanc
    Absent(s) :
    Secrétaire de Séance : Jean-Jacques Trautmann
    Conseillers en exercice : 11 Présents : 10 Votants : 10

     

    3 Fête de Noël des Séniors

    Monsieur le Maire rappelle la délibération n°47/2015 en date du 24 novembre 2015, où il avait été décidé de remplacer les colis de fin d’année par un repas offert par la municipalité en décembre au Bistrot de Saint Trinit pour les séniors de 70 ans et plus.

    Monsieur le Maire demande au conseil de se prononcer sur le renouvellement de cette festivité.

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE:

    – de renouveler les repas de fin d’année au Bistrot de Saint Trinit, dont la date est fixée le samedi 17 décembre à 12h00

    – d’informer les séniors au moyen de cartons d’invitations qui seront déposés dans leur boite à lettres.

    • DIT qu’aucune participation financière ne sera demandée aux personnes de 70 ans et plus et fixe à 15€00 celle des conjoint(e)s et des élus qui souhaiteront y assister.
    • PRECISE que les crédits nécessaires sont prévus au budget primitif de 2016.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    4 Indemnité de Conseil au Comptable Public

    Monsieur le Maire expose au Conseil que le comptable public est autorisé à percevoir des collectivités qu’il gère une indemnité de conseil.

    Cette indemnité est attribuée personnellement au comptable en fonction, en contrepartie du service rendu dans le cadre de la gestion comptable et financière de la collectivité.

    Monsieur le Maire propose de se prononcer sur cette indemnité de conseil pour Madame Catherine FINCK JOLIVET, Trésorière de Mormoiron.

    Le Conseil Municipal

    • APPROUVE l’indemnité de conseil allouée au comptable public, Madame Catherine FINCK JOLIVET.
    • AUTORISE Monsieur le Maire ou son suppléant à signer tous les documents utiles et nécessaires.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    5 Location d’un garage

    Monsieur le Maire présente la demande de la société le Tubé représentée par Messieurs Fabien Depoorter et Cédric Augier pour la location du garage situé en dessous du Bistrot de Saint Trinit sise le Village 84390 Saint Trinit.

    Il propose de le louer à 40.00€ par mois payable mensuellement à la Commune, révisable tous les ans selon l’indice du coût de la construction (ICC) et d’établir un contrat de location tel que annexé.

    Il précise également que le local est susceptible d’être loué à partir du 1er novembre 2016.

    Il demande aux membres du Conseil de se prononcer

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE de louer le garage situé en dessous du Bistrot de Saint Trinit sise le Village 84390 Saint Trinit à la société le Tubé représentée par Messieurs Fabien Depoorter et Cédric Augier à compter du 1er novembre 2016.
    • FIXE le montant du loyer à 40.00€, révisable chaque année selon l’ICC à la date d ‘anniversaire.
    • APPROUVE le contrat de location ci-joint annexé
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    6 Taxe foncière sur les propriétés bâties – Suppression de l’exonération de deux ans des constructions nouvelles à usage d’habitation.

    Le Maire de Saint Trinit expose les dispositions de l’article 1383 du code général des impôts permettant au conseil municipal de supprimer l’exonération de deux ans de taxe foncière sur les propriétés bâties en faveur des constructions nouvelles, additions de construction, reconstructions, et conversions de bâtiments ruraux en logements, en ce qui concerne les immeubles à usage d’habitation achevés à compter du 1er janvier 1992.

    Il précise que la délibération peut toutefois supprimer ces exonérations uniquement pour ceux de ces immeubles qui ne sont pas financés au moyen de prêts aidés de l’Etat prévus aux articles L.301-1 et suivants du code de la construction et de l’habilitation ou de prêts visés à l’article R.331-63 du même code.

    Le Conseil Municipal

    VU l’article 1383 du code général des impôts,

    • DECIDE de supprimer l’exonération de deux ans de la taxe foncière sur les propriétés bâties en faveur des constructions nouvelles, additions de construction, reconstructions, et conversions de bâtiments ruraux en logements, en ce qui concerne tous les immeubles à usage d’habitation à compter du 01/01/1992.
    • CHARGE Monsieur le Maire de notifier cette décision aux services préfectoraux.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      FONCTION PUBLIQUE

     

    7 Mise à disposition d’un agent technique

    VU le Code Général des Collectivités Territoriales,

    VU la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 modifié portant droits et obligations des fonctionnaires,

    VU la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale,

    VU le décret n°2008-580 du 18 juin 2008 relatif au régime de la mise à disposition applicable aux collectivités territoriales et aux établissements publics administratifs locaux,

    Considérant:

    – l’absence de moyens techniques, la commune de Ferrassières ne permet pas la prise en charge des tâches techniques à effectuer,

    – la possibilité de recourir ponctuellement à un agent de la commune de Saint Trinit

    Le Maire propose à son assemblée de l’autoriser à signer avec la commune de Ferassières une convention de mise à disposition pour un adjoint technique titulaire de  2ème classe de la commune de Saint Trinit auprès de la commune de Ferrassières, une convention précisant, conformément à l’article 4 du décret susvisé: « les conditions de mise à disposition, des fonctionnaires intéressés et notamment, la nature et le niveau hiérarchique des fonctions qui leur sont confiées, leurs conditions d’emploi et les modalités de contrôle et d’évaluation de leurs activités ».

    Le projet de convention sera soumis à l’avis préalable de la Commission Administrative Paritaire, par la commune de Saint Trinit. L’accord écrit de l’agent y sera annexé.

    Le Conseil Municipal

    • CHARGE le Maire de

    – Signer pour l’agent concerné, la convention de mise à disposition de personnel avec la commune de Ferrassières (convention annexée)

    – Transmettre la présente délibération au centre de gestion de Vaucluse, à la Commune de Ferrassières ainsi qu’à la Trésorerie de Mormoiron.

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      DIVERS

     

    8 QUESTIONS DIVERSES

     

    Les Agents

    Les agents titulaires percevront une petite rémunération complémentaire au mois de décembre.

    Nuisances sonores

    Un arrêté sera pris et affiché au lieu accoutumé concernant les nuisances sonores.

    Information d’une conseillère municipale

    Mme Blanc a informé les élus de son affectation définitive en Région Lyonnaise et souhaite démissionner de son poste de conseillère.

    Emplacement parking et sens unique

    Monsieur le Maire a informé aux membres présents qu’il a adressé une lettre au Conseil Départemental le 6 septembre sollicitant :

    • L’élargissement de l’accotement de la RD 157 afin de créer un parking en épi
    • De reculer le mur du Claux du Puits pour créer également des places de stationnement
    • Et de créer des chicanes devant le bistrot pour éviter le stationnement des véhicules

    Il a ajouté qu’il souhaiterait faire un sens unique de la Chapelle jusqu’au Village.

    Bulletin municipal

    Les élus qui le souhaitent, rédigeront un mot qui paraitra dans le bulletin municipal 2016.

    Le bulletin sera distribué par l’agent technique dans les boites aux lettres des administrés, quelques exemplaires seront disponible en Mairie et il sera en ligne sur le site : www.mairie-saint-trinit.com

    Budget prévisionnel 2017

    Afin de redresser les budgets, les élus ont décidé pour 2017 de mettre en place un certain nombre de mesures dont certaines ont déjà été instaurées :

    • Les abonnements aux journaux ont été supprimés
    • Diminution de l’éclairage public qui est effectif depuis mai
    • Les remboursements de frais des déplacements aux agents et aux élus ne sont plus remboursés ; en cas de déplacement liés aux intérêts de la commune, ils utiliseront le véhicule communal.
    • La ligne téléphonie de Coriolis a été supprimée depuis le 30 septembre
    • Les loyers du photocopieur ont été renégociés depuis le 1er octobre
    • Renégociation du contrat de la ligne Orange
    • Les élus ont accepté de louer le garage situé en dessous du bistrot à compter du 1er novembre 2016.
    • A partir de l’année prochaine, une petite participation sera sollicitée pour le repas des séniors de noël.
    • Monsieur le Maire, chargé du déneigement de la commune, n’a pas sollicité d’honoraires
    • L’agent technique sera mis à disposition de la commune de Ferrassières dès le 1er janvier après accord du Centre de Gestion
    • Les nouveaux contrats d’assurance personnel et collectivité beaucoup moins onéreux que les précédents seront effectifs à partir du 1er janvier : Sofaxis et MAÏF
    • Les concessions de terrain du cimetière seront légèrement augmentées.
    • La taxe foncière bâtie, la taxe foncière non bâtie et la taxe d’habitation seront augmentées
    • Les montants des subventions accordés aux associations seront diminués.
    • Certaines participations seront supprimées en 2017.
    • La mairie louera des terres à partir de 2017.
    • Le contrat de l’agent technique de surface ne sera pas renouvelé en juillet 2017.
    • Monsieur le Maire souhaite revoir son indemnité à la baisse
    • Suppression de l’exonération de 2 ans sur les constructions nouvelles
    • Les opérations d’investissement seront suspendues en 2017 ; elles seront reconduites en 2018.

     

    Le Maire,

    Michel ARCHANGE,

     

    Suivent les signatures des membres ;

    M. Christian DOVA M. Eric

    AUBERT

    Mme Marie-Laure BLANC Mme Renée FAUQUE M. André BONNEFOY
     

     

    Absente excusée
    M. Jean-Jacques TRAUTMANN Mme Isabelle BISSON Mme Claire MIRAS M. Maurice FORNO M. Frédéric PROUVEUR
     

     

     

    Détails
  • Conseil Municipal du 22 Août 2016
    Commentaires fermés sur Conseil Municipal du 22 Août 2016

    A Saint Trinit, le 23/08/2016

    Compte rendu du Conseil Municipal du : 22 Août 2016
    Date de la convocation : 12 Août 2016
    Début de séance : 19H00 Fin de séance : 20H15
    Présents : Mr Michel Archange, Mr Christian Dova, Mr André Bonnefoy, Mr Jean-Jacques Trautmann, Mme Claire Miras, Mr Maurice Forno, Mr Frédéric Prouveur.
    Procuration(s) : Mr Eric Aubert à Mr Frédéric Prouveur
    Absent(s) excusé(s) : Mr Eric Aubert, Mesdames Marie-Laure Blanc, Renée Fauque, Isabelle Bisson.
    Absent(s) :
    Secrétaire de Séance : Jean-Jacques Trautmann
    Conseillers en exercice : 11 Présents : 7 Votants : 8
    Ordre du jour : ADMINISTRATION GENERALE
    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du conseil municipal
    2 Motion pour le soutien de la Trésorerie de Mormoiron
    3 Extension de la Salle des Fêtes : autorisation de poursuivre l’opération
    URBANISME
    4 Résiliation de la convention avec la DDT (Direction Départementale des Territoires) pour l’instruction des autorisations d’urbanisme et actes relatifs à l’occupation des sols.
    VOIRIE
    5 Dénomination et numérotation des voies communales
    ASSURANCE
    6 Contrat d’assurances des risques statutaires
    7 Résiliation du contrat d’assurance avec Groupama et autorisation à Monsieur le Maire à signer deux contrats d’assurances avec la MAÏF
    ACCESSIBILITE
    8 Désignation d’un bureau d’étude concernant l’accessibilité des ERP (Etablissements Recevant du Public)
    FINANCES
    9 1ère décision modificative – opération 108 « Extension de la Salle des Fêtes »
    10 2ème décision modificative – opération 114 « Extension de la Mairie »
    11 3ème décision modificative – opération 116 « Dénomination et numérotation des voies communales »
    12 4ème décision modificative – opération 117 « Mise en accessibilité des ERP »
    DIVERS
    13 Questions diverses

     

      ADMINISTRATION GENERALE

     

    1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du Conseil Municipal

    Monsieur le Maire soumet le procès verbal de la séance du 31 mai 2016 à l’approbation des conseillers municipaux.

    Ces derniers sont invités à faire savoir s’ils ont des remarques à formuler sur ce compte rendu avant son adoption définitive.

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE d’approuver le procès verbal du 31 mai 2016, aucunes remarques n’étant formulées.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    2 Motion pour le maintien de la Trésorerie de Mormoiron

    Monsieur le Maire informe l’Assemblée que depuis une quinzaine d’années, les finances publiques sont en réorganisation permanente. La recherche d’économie conduit à un resserrement du réseau et des structures par des réductions d’effectifs.

    Les petites trésoreries ne peuvent plus faire face aux charges, c’est donc un recul du service public fiscal et comptable mais aussi un abandon des zones rurales.

    Certaines d’entres elles sont prévues de fermer au 1er janvier 207, d’autres centres des finances publiques sont menacés, notamment Mormoiron.

    A plus long terme, le maillage territorial du département de Vaucluse pourrait être réduit à cinq grands sites qui seraient Avignon, Carpentras, Orange, Cavaillon et Apt.

    Le démantèlement du service public serait pour les petites collectivités, plus de contraintes, moins de souplesse, moins de soutien, moins d’interlocuteurs privilégiés.

    De plus, les délais de traitement (visas, paiements, régie…) seraient allongés.

    Cette situation contribuerait, une fois de plus, à la désertification administrative et pourrait impacter notre territoire.

    Monsieur le Maire demande au Conseil de se prononcer

    Le Conseil Municipal

    • DEMANDE le maintien dans toutes ses fonctions de Centres des Finances Publiques de Mormoiron
    • DIT de ne pas vouloir contribuer encore un peu plus à l’isolement du territoire avec la fermeture de ce service public essentiel pour la population et pour le fonctionnement des collectivités territoriales.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    3 Extension de la Salle des Fêtes : autorisation de poursuivre

    Monsieur le Maire rappelle la délibération n°02/2015 en date du 27 janvier 2015, le conseil municipal avait autorisé la réalisation de l’extension de la Salle des Fêtes dont le budget prévisionnel était de 33 300.00€ HT pour le lot 1 et 2 (gros œuvre, charpente bois—étanchéité).

    VU que les travaux concernant ces deux lots sont achevés, il convient donc de poursuivre l’opération et de faire intervenir les lots suivants: menuiseries extérieures, remplacement des menuiseries, peinture, revêtement de sol et électricité.

    Monsieur le Maire demande au conseil l’autorisation de continuer cette opération ; le budget prévisionnel de ces lots est de 16 350.00€ ht soit 19 620.00€ TTC; les dépenses sont inscrites au budget primitif 2016.

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE d’autoriser la poursuite de l’opération de l’extension de la salle des fêtes.
    • APPROUVE le budget prévisionnel de l’achèvement de l’opération
    • AUTORISE Monsieur le Maire à signer et effectuer toutes les démarches et formalités utiles se rapportant à la présente délibération.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      URBANISME

     

    4 Résiliation de la convention avec la DDT pour l’instruction des autorisation d’urbanisme et actes relatifs à l’occupation des sols

    L’article 134 de la loi ALUR du 24 mars 2014 entrée en vigueur au 1er juillet 2015 met fin à la disposition des services de l’Etat auprès des communes de moins de 10 000 habitants faisant partie d’un EPCI regroupant 10 000 habitants ou plus. Les communes de la Communauté de Communes Ventoux Sud (CCVS) sont susceptibles de s’approcher de ce seuil démographique au 1er janvier 2017.

    Considérant qu’il est techniquement peu opportun pour la commune de mettre en place son propre service d’instruction, la Communauté d’Agglomération Ventoux-Comtat Venaissin (COVE) a proposé une convention de prestation de service d’instruction des demandes d’autorisation et actes relatifs à l’occupation des sols avec la commune de Saint Trinit.

    La mise en œuvre de ce service crée par la COVE est prévu au 1er janvier 2017.

    Il convient donc de résilier la convention signée avec la DDT de manière anticipée, par rapport aux délais légaux.

    Eu égard à l’intérêt qu’il présente pour le territoire de Saint Trinit et ses habitants, Monsieur le Maire invite les membres du conseil municipal à délibérer favorablement sur ce projet.

    VU le Code Général des Collectivités Territoriales,

    VU la loi ALUR et son article 134,

    VU la délibération n°56/2014 du 9 septembre 2014 du conseil municipal approuvant la signature d’une convention de mise à disposition des services de l’Etat pour l’instruction des demandes d’autorisations et actes relatifs à l’occupation des sols signés en date du 30 septembre 2014,

    VU le projet de convention proposé par la COVE,

    Considérant que la mise à disposition des services de l’Etat en matière d’autorisation d’urbanisme est caduque pour toute demande d’autorisation déposée à compter du 1er janvier 2017,

    Considérant qu’il appartient au Conseil de se prononcer,

    Monsieur le Maire demande aux membres présents et représentés d’émettre leur avis,

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE de résilier la convention signée entre l’Etat et la commune de Saint Trinit concernant la mise à disposition des services de l’Etat pour l’instruction des demandes d’autorisations et actes relatifs à l’occupation du sol.
    • AUTORISE le Maire à signer tout acte utiles à l’exécution de la présente délibération
    • PRECISE

    – que la présente délibération sera notifiée à la DDT et à la COVE.

    – le Maire est chargé de l’exécution de la présente délibération.

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      VOIRIE

     

    5 Dénomination et numérotations des voies communales

    Pour faciliter le repérage des entreprises, l’intervention des véhicules d’urgence, le travail des préposés de la Poste et des autres services publics ou commerciaux, la localisation sur les GPS; les adresses doivent être identifiées clairement.

    VU que la commune est dépourvue de noms de rues et de numérotation, Monsieur le Maire propose de délibérer sur l’autorisation de lancer cette démarche en collaboration avec les services de la Poste.

    La dénomination et la numérotation des voies de la commune feront l’objet d’un autre débat après accord du conseil.

    Les services de la Poste propose donc:

    ➢ le diagnostic et l’audit des voies

    ➢ une étude de terrain

    ➢ la nouvelle dénomination des voies le cas échéant et la numérotation des accès aux voies

    ➢ l’appui technique de la Poste auprès de l’équipe municipale

    ➢ la mise à jours du Guichet adresse pour l’ensemble de la commune

    ➢ un interlocuteur dédié au sein de la Poste pendant la durée de la prestation

    Cette prestation est de 1 789.00 euros HT soit 2 146.80 euros TTC.

    Monsieur le Maire souligne que dans ce devis les plaques de rues ainsi que les plaques des numéros ne sont pas compris.

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE d’accepter le principe de dénomination et de numérotation des voies de la commune
    • ACCEPTE le devis présenté par la Poste
    • PRECISE que les crédits nécessaires seront inscrits au budget principal
    • AUTORISE Monsieur le Maire à signer tous les documents administratifs permettant la mise en œuvre de cette décision.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      ASSURANCE

     

    6 Contrat d’assurance des risques statutaires

     

    Le Maire expose:

    ➢ l’opportunité pour la collectivité de pouvoir souscrire un ou plusieurs contrat d’assurance statutaire garantissant les frais laissés à sa charge, en vertu de l’application des textes régissant le statut de ses agents;

    ➢ que le Centre de Gestion peut souscrire un tel contrat pour son compte, en mutualisant les risques

    VU la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, notamment l’article 26;

    VU le décret n°86-552 du 14 mars 1986 pris pour l’application de l’article 26     (alinéa 2) de la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 et relatif aux contrats d’assurances souscrits par les centres de gestion pour le compte des collectivités locales et établissements territoriaux;

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE d’accepter la proposition suivante:

    Compagnie d’assurances: GENERALI

    Courtier gestionnaire: SOFAXIS

    Date d’effet:  01/09/2016—Durée de contrat: 1 an et 4 mois

    Régime de contrat: capitalisation

    Préavis: adhésion résiliable chaque année sous réserve de l’observation d’un préavis de 4 mois

    Agents titulaires et stagiaires affiliés à la CNRACL:

    Décès + accident de travail + maladie ordinaire + longue maladie / longue durée + maternité avec franchise de 10 jours par arrêt en maladie ordinaire: 6.27%

    Agents titulaires ou stagiaires non affiliés à la CNRACL et agents non titulaires de droit public:

    Accident du travail + maladie ordinaire + maladie grave + maternité, avec une franchise de 10 jours par arrêt en maladie ordinaire: 1.16%

    • AUTORISE le Maire à prendre et à signer les conventions en résultant et tout acte y afférent.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    7 Résiliation du contrat d’assurance avec Groupama et autorisation à Monsieur le Maire à signer deux contrats d’assurances avec la MAÏF

    Monsieur le Maire expose au conseil que la Commune est assurée à Groupama depuis de nombreuses années.

    Ce contrat d’assurance couvre la responsabilité civile, l’assurance du mobilier, l’assurance du véhicule…

    La Mutuelle Assurance des Instituteurs de France (MAÏF) nous a proposé une cotisation annuelle d’assurance qui est moins élevée que les tarifs de Groupama pour les mêmes prestations. Monsieur le Maire précise que l’agence qui serait en charge de la commune est une petite structure comptant quatre interlocuteurs, cela permettra des relations beaucoup plus personnalisées.

    Monsieur propose donc au Conseil de résilier le contrat d’assurance Groupama et de l’autoriser à signer deux nouveaux contrats avec la MAÏF.

    Le contrat RAQVAM COLLECTIVITES LOCALES concernant:

    1/ Assurance de la Collectivité

        ➢ Garantie « Responsabilité Civile-Défense »

        ➢ Garantie « Recours– Protection Juridique »

        ➢ Garantie « Protection Fonctionnelle »

    ➢ Garantie « Information Juridique »

    2/ Assurance des personnes

    ➢ Garantie « Responsabilité Civile-Défense »

    ➢ Garantie « Recours– Protection Juridique »

    ➢ Garantie « Indemnisation des dommages corporels »

    ➢ Garantie Assistance »

    3/ Assurance des biens

    ➢ Garantie « Responsabilité Civile-Défense »

    ➢ Garantie « Dommages aux biens »

    ➢ Garantie « Recours Protection Juridique »

        ➢ Garantie Accessoires

        ➢ Garantie « Information Juridique »

    Et le contrat RAQVAM COLLECTIVITES LOCALES concernant le véhicule à moteur de la Commune: contrat auto mission dont les garanties sont les suivantes:

    1/ Responsabilité Civile-Défense

    2/ Recours-Protection Juridique

    3/ Assistance

    4/ Dommages au véhicule

     Le Conseil Municipal

    • DECIDE de résilier le contrat d’assurance avec Groupama
    • DONNE tous pouvoirs à Monsieur le Maire pour exécuter cette résiliation.
    • AUTORISE le Maire à signer les deux contrats d’assurances avec la MAÏF.
    • PRECISE

    – que la présente délibération sera notifiée à GROUPAMA et à la MAÏF

    – le Maire est chargé de l’exécution de la présente délibération.

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      ACCESSIBILITE

     

    8 Désignation d’un bureau d’étude concernant l’accessibilité des ERP (Etablissements Recevant du Public)

    Monsieur le Maire rappelle au Conseil Municipal que la loi n°2005-102 du 11 février 2005 impose aux établissements publics et privés recevant du public d’être accessibles pour les personnes handicapées avant le 1er janvier 2015.

    L’ordonnance N°2014-1090 prévoit la mise en place d’un outil, l’agenda d’accessibilité programmée (AdAP) permettant de prolonger au-delà de 2015, le délai permettant d’effectuer les travaux de mise en accessibilité, en contrepartie de la mise en place d’un dispositif de suivi de l’avancement des travaux prévus.

    Monsieur expose au conseil la proposition du bureau d’étude « Accessibilité Conseil »:

    – Visites des ERP de la commune et diagnostics de leur accessibilité

    – Accompagnement pour les démarches administratives: dépôt des documents d’AdAP, des autorisations de travaux et demandes de dérogation

    – Assistance à maîtrise d’ouvrage pour la mise en accessibilité

    Les ERP concernés sont: la Mairie, la Salle des Fêtes, l’Aire de jeux, l’Aire de pique nique, le Bistrot, l’Eglise.

    Il est donc soumis au conseil municipal d’accepter cette proposition au prix de 5 500.00 HT soit 6 600.00TTC

    Le Conseil Municipal

    • APPROUVE l’exposé du maire
    • AUTORISE

    – le Maire à signer le devis du bureau d’étude « Accessibilité Conseil » d’un montant de 5 500.00 HT soit 6 600.00 TTC

    – Le Maire à signer tous les documents nécessaires en lien avec ce dossier.

    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      FINANCES

     

    9 1ère Décision Modificative – Opération 108 « Extension de la Salle des Fêtes »

    Monsieur le Maire rappelle aux membres présents le plan de financement prévisionnel de l’opération 108 « Extension de la Salle des Fêtes ». Après consultation des entreprises, il convient de modifier le budget primitif de la façon suivante:

    ➟ En recette:

    Compte 1323 « Subventions d’équipement non transférables—Département »

    Opération 108 « Extension de la Salle des Fêtes »

    + 8 714.00€

    ➟ En dépense:

    Compte 2116 « Cimetière »

    Opération 31 « Agrandissement cimetière »

     – 11 000.00€

    Compte 2313 « Construction

    Opération 108 « Extension de la Salle des Fêtes »

    + 19 714.00€

    Le total du budget primitif de l’opération 108 « Extension de la Salle des Fêtes », compte 2313 « Construction » est donc de + 69 714.00€

    Monsieur le Maire demande aux conseillers de se prononcer

    Le Conseil Municipal

    • APPROUVE cette décision modificative
    • AUTORISE l’augmentation de crédit ainsi que le virement de crédit en section d’investissement afin d’abonder le compte 2313 «Construction » Opération 108 «Extension de la Salle des Fêtes ».
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    10 2ème Décision Modificative – Opération114 « Extension de la Mairie »

    VU le devis établi concernant l’extension de la Mairie,

    VU le montant budgétisé,

    Il convient de combler le compte 2313 « Construction » Opération 114 « Extension Mairie » par un virement de crédit au budget investissement de la façon suivante:

    ➟ chapitre 020 « Dépenses imprévues »:

     –   4 000.00€

    ➟ compte 2313 « Construction » opération 114 « Extension Mairie »

     +  4 000.00€

    Le total du budget primitif de l’opération 114 « Extension Mairie », compte 2313 « Construction » est donc de 19 000.00€

    Monsieur le Maire demande aux conseillers de se prononcer

    Le Conseil Municipal

    • APPROUVE cette décision modificative
    • AUTORISE le virement de crédit afin d’abonder le compte 2313 «Construction » Opération 114 «Extension Mairie ».
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    11 3ème Décision Modificative – Opération116 « Dénomination et numérotation des voies communales »

    VU la délibération n°33/2016 « Dénomination et numérotation des voies communales » acceptant le devis présenté par la Poste d’un montant de 2 146.80€ TTC,

    VU que les crédits n’ont pas été ouverts au budget primitif 2016,

    Il convient de créer cette opération par le numéro 116 « Dénomination et numérotation des voies communales » et d’abonder le compte 2315 par un virement de crédit de la façon suivante:

    ➟ compte 2181 « installations générales, agencement et aménagements divers » – opération 115 « Rénovation logement ancienne mairie »

         2 150.00€

    ➟ compte 2315 « installations, matériel et outillage techniques» opération 116 « Dénomination et Numérotation des voies communale »

     +  2 150.00€

    Monsieur le Maire demande aux conseillers de se prononcer

    Le Conseil Municipal

    • APPROUVE cette décision modificative
    • AUTORISE le virement de crédit afin d’abonder le compte 2315 «installations, matériel et outillage techniques» Opération 116 «Dénomination et numérotations des voies communales ».
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    12 4ème Décision Modificative – Opération117 « Mise en accessibilité des ERP »

    VU la délibération n°36/2016 « Désignation d’un bureau d’étude concernant l’accessibilité des ERP (Etablissement Recevant du Public » acceptant le devis présenté par le bureau « Accessibilité Conseil » d’un montant de 6 600.00€ TTC,

    VU que les crédits n’ont pas été ouverts au budget primitif 2016,

    Il convient de créer cette opération par le numéro 117 « Mise en accessibilité des ERP» et d’abonder le compte 2031 Par un virement de crédit de la façon suivante:

    ➟ compte 2181 « installations générales, agencement et aménagements divers » – opération 115 « Rénovation logement ancienne mairie »

         5 500.00€

    ➟  compte 2168 « Autres collections et œuvres d’art » – opération ONA

         1 100.00€

    ➟ compte 2031 « Frais d’études» opération 117 « Mise en accessibilité des ERP»

     +  6 600.00€

    Monsieur le Maire demande aux conseillers de se prononcer

    Le Conseil Municipal

    • APPROUVE cette décision modificative
    • AUTORISE le virement de crédit afin d’abonder le compte 2031 «Frais d’études» Opération 117 «Mise en accessibilité des ERP ».
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

      DIVERS

     

    13 QUESTIONS DIVERSES

     

    Désignation d’un gestionnaire principal pour l’accès au portail Chorus Pro, vecteur de transmission des factures dématérialisées entre les collectivités, l’Etat et les fournisseurs

    Les membres ont décidé de désigner l’adjoint administratif.

    Chemins communaux

    L’étude sur les tracés des chemins communaux se poursuit par Messieurs Jean-Jacques Trautmann et Eric Aubert. Certains géomètres ont répondu précisant que des bornes ont été installées.

    La partie au niveau du Vallon de Guitton, la Gabrielle vont être approfondies dans un premier temps.

    Point sur le financement des opérations d’investissement

    Les opérations d’investissements inscrites au budget 2016 seront subventionnées entre 70% et 80% par l’Etat, le Département ainsi que la Région.

    Seules deux opérations : l’étude de la dénomination-numérotation des voies communales ainsi que la mise en accessibilité des ERP (Etablissement Recevant du Public) seront financés par l’autofinancement.

    Des demandes de subventions seront sollicitées afin de poursuivre ces opérations.

    Location du Local en dessous du Bistrot

    Les gérants du Bistrot souhaitent disposer du local en dessous du Bistrot.

    Les membres ont décidé de le louer à 40.00€ par mois. Après accord des gérants, un contrat de location sera signé par les deux parties.

    Le pouvoir écrit d’un conseiller

    Un conseiller absent, même durablement garde la faculté de donner son pouvoir écrit de voter en son nom à un de ses collègues ; ce pouvoir étant valable pour trois séances consécutives, sauf en cas de maladie dûment constatée, et ceci sans limitation pendant la durée du mandat.

    En conséquence, Mme Marie-Laure Blanc ne peut plus donner son pouvoir écrit.

    Le poulailler communal

    L’agent technique est en charge de sécuriser le poulailler afin d’éviter l’intrusion de tous animaux.

    Dès la fin des travaux, des poules seront à nouveau installées.

     

    Le Maire,

    Michel ARCHANGE,

    Détails
  • Conseil Municipal du 31 mai 2016
    Commentaires fermés sur Conseil Municipal du 31 mai 2016

    A Saint Trinit, le 02/06/2016

    Compte rendu du Conseil Municipal du : 31 MAI 2016
    Date de la convocation : 20 mai 2016
    Début de séance : 19H00 Fin de séance : 19H45
    Présents : Mr Michel Archange, Mr Christian Dova, Mme Renée Fauque, Mr André Bonnefoy, Mme Isabelle Bisson, Mr Jean-Jacques Trautmann,  Mme Claire Miras, Mr. Frédéric Prouveur
    Procuration(s) : Messieurs Eric Aubert à Mme Claire Miras, Maurice Forno à Mr André Bonnefoy et Mme Marie-Laure Blanc à Mme Isabelle Bisson
    Absent(s) excusé(s) : Messieurs Eric Aubert, Maurice Forno et Mme Marie-Laure Blanc
    Absent(s) :
    Secrétaire de Séance : Jean-Jacques Trautmann
    Conseillers en exercice :

    11

    Présents :

    8

    Votants :

    11

    Ordre du jour : 1 Approbation du compte rendu de la précédente séance du conseil municipal
    2 Avenant 2016 à la contractualisation 2012/2015. Aide financière du Conseil Départemental de Vaucluse auprès de la Mairie de Saint Trinit.
    3 Le Conseil est il favorable ou non à la poursuite du processus de labellisation du Parc Régional du Mont Ventoux ?
    4 Fonds Régional d’Aménagement du Territoire – Le FRAT – Opération présentée.
    5 Fonds Régional d’Aménagement du Territoire – Le FRAT – Soutien renforcé aux petites communes de moins de 1 250 habitants – Opération présentée
    6 Questions diverses

     

    1
    Approbation du compte rendu de la précédente séance du Conseil Municipal

    Monsieur le Maire soumet le procès verbal de la séance du 24 mars 2016 à l’approbation des conseillers municipaux.

    Ces derniers sont invités à faire savoir s’ils ont des remarques à formuler sur ce compte rendu avant son adoption définitive.

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE d’approuver le procès verbal du 24 mars 2016, aucune remarques n’étant formulées.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    2
    Avenant 2016 à la contractualisation 2012/2015. Aide financière du Conseil Départemental de Vaucluse auprès de la Mairie de Saint Trinit.

    Monsieur le Maire rappelle que par délibération du 16 décembre 2011 du Conseil Départemental de Vaucluse, l’Assemblée Départementale a arrêté les modalités d’aide financière apportée par le Département aux maitres d’ouvrage publics au travers de la contractualisation 2012/2014 se déclinant sous la frome de trois avenants successifs sur les exercices 2012, 2013 et 2014.

    Monsieur le Président du Conseil Départemental a informé que, sur sa proposition, l’Assemblée Départementale avait décidé de proroger d’une année la phase contractuelle 2012/2014 en mettant en œuvre l’avenant 2015.

    Par délibération du 25 mars 2016 du Conseil Départemental, l’Assemblée a approuvé les modalités de mise en œuvre d’un nouvel avenant 2016.

    La Commune de Saint Trinit, pourra donc disposer en 2016 d’une dotation de:

    28 000.00€ à conclure avec le Département de Vaucluse.

     

    Monsieur le Maire propose d’utiliser cette dotation départementale 2016 de la façon suivante:

    Intitulé des

    opérations

    Montant HT

    de l’opération

    Montant HT

    des aides

    prévisionnelles

     

    Montant HT

    subventionnable après

    déductions des aides

    prévisionnelles

    Montant HT

    demandé au Conseil

    Départemental

    Rénovation maison de village: Acquisition du bâtiment

    49 700.00€

    22 365.00€

    17 395.00€

    17 395.00€

    Extension de la Salle des Fêtes (poursuite de l’opération)

    11 000.00€

    0.00€

    8 800.00€

    8 714.00€

    Rénovation logement communal -ancienne mairie

    2 365.00€

    0.00€

    1 892.00€

    1 891.00€

    TOTAL

    28 000.00€

    Le Conseil Municipal

    • SOLLICITE l’affectation du concours financier du Conseil Départemental de Vaucluse, à savoir la dotation contractuelle 2016 en faveur des opérations ci-dessus présentées, par contrat à conclure entre le Département et la Commune de Saint Trinit.
    • DIT que les travaux précités ne font pas partie des compétences allouées à la Communauté de Communes Ventoux Sud et précise qu’aucun coefficient de transfert n’est à effectuer
    • S’ENGAGE à prévoir les crédits correspondants au budget de la Commune et à ne pas donner une autre affectation à la subvention versée.
    • DONNE tous les pouvoirs à Monsieur le Maire ou à son premier adjoint pour signer ce contrat à intervenir et à effectuer toutes les démarches et formalités nécessaires.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    3
    Le Conseil est-il favorable ou non à la poursuite de labellisation du Parc Régional du Mont Ventoux ?

    Monsieur le Maire rappelle au Conseil Municipal que conformément en leur compétence en matière de Parc Naturel Régional (PNR), les Régions sont à l’initiative de la procédure de création des Parcs Naturels Régionaux.

    Concernant le projet du PNR du Mont Ventoux, la Région a fait le choix de s’appuyer sur une structure existant depuis 1965 pour porter ce projet.

    Une mission de préfiguration de ce Parc a été créée dans le cadre du Syndicat Mixte d’Aménagement du Mont Ventoux (SMAEMV) en juin 2011.

    Ce projet de PNR du Mont Ventoux est établi en totalité ou en partie sur un périmètre de 39 communes et 5 intercommunalités.

    En juin 2014, un diagnostic de territoire a été engagé pour la rédaction de l’avant projet de charte, intitulé « Ventoux 2030. ». Cet avant projet de charte a ensuite été délibéré par le SMAEMV et la Région en septembre et octobre 2015. La procédure de labellisation prévoit que la Région et le SMAEMV présentent devant les instances nationales—Conseil National de la Protection de la Nature et la Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France, cet avant projet de charte pour avis intermédiaire.

    Il s’avère que depuis le début du projet, un débat existe entre partisans du parc et opposants.

    La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, par délibération du 8 avril 2016, a souhaité recueillir l’avis des Collectivités concernés, à savoir les 39 communes et les 5 EPCI, en leur demandant de bien vouloir délibérer sur la question suivante:

    « Le Conseil est-il favorable ou non à la poursuite de labellisation du Parc Naturel Régional du Mont Ventoux? »

    Monsieur le Maire demande alors au Conseil Municipal de bien vouloir se prononcer sur la question.

    Le Conseil Municipal

    • EMET un avis favorable à la poursuite de labellisation du Parc Naturel Régional du Mont Ventoux.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    4
    Fonds Régional d’Aménagement du Territoire – Le FRAT – Opération présentée.

    La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur propose aux communes un nouveau dispositif d’accompagnement: le Fonds Régional d’Aménagement du Territoire (FRAT).

    Le FRAT s’adresse à toutes les communes du territoire régional.

    L’opération subventionnée doit relever du secteur investissement et être réalisée en maitrise d’ouvrage communale ou éventuellement dans le cadre d’une maitrise d’ouvrage délégué à une structure intercommunale (syndicat, EPCI), hors transfert de compétence.

    La Région PACA précise que la demande de FRAT devra s’accompagner d’un dossier complet et répondant à l’un des quatre objectifs suivants:

    • l’aménagement d’espaces publics (places, cheminements piétons, promenades, jardins publics, aires de jeux ou de loisirs, aires de stationnement…) et la requalification des voiries au profit des modes de déplacements doux;
    • La construction, l’extension, la réhabilitation et la mise aux normes d’équipements ou bâtiments communaux, sportifs, touristiques, culturels et de loisirs appartenant à la commune (salle polyvalentes, bibliothèques communales non normées, gîtes communaux, centres de loisirs, skate-parks, courts de tennis, terrains de sports et installations annexes, aires d’accueil pour les camping-crs, signalétiques touristiques…), de commerces de proximité et de bistrots de pays;
    • La production de logements communaux conventionnés, en privilégiant des réhabilitations globales (thermique et confort);
    • Les acquisitions foncières pour les équipements publics.

    La Région PACA précise également qu’un second dossier FRAT pourra être déposé au titre du soutien renforcé aux petites communes de moins de 1 250 habitants.

     Il est donc proposé de présenter au titre du FRAT 2016 l’opération suivante:

    Libellé de l’opération: Rénovation des menuiseries du Bistrot de Pays

    Maitre d’ouvrage: Commune de Saint Trinit

    Coût Hors Taxe: 9 173.20€

    Subvention sollicité (réserve parlementaire): 3 669.00€

    Subvention attendu du FRAT 2016: 2 752.00€

    Autofinancement: 2 752.20€

    Monsieur le Maire demande au Conseil de se prononcer

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE de la réalisation du projet
    • APPROUVE le plan de financement
    • SOLLICITE l’aide régionale dans le cadre du FRAT
    • DONNE tous les pouvoirs à Monsieur le Maire ou à son premier adjoint pour signer ce contrat à intervenir et à effectuer toutes les démarches et formalités nécessaires.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    5
    Fonds Régional d’Aménagement du Territoire – Le FRAT – Soutien renforcé aux petites communes de moins de 1 250 habitants – Opération présentée

    Monsieur le Maire rappelle la délibération n°27/2016 en date du 31 mai 2016 concernant le FRAT (Fonds Régional d’Aménagement du Territoire).

    Il était précisé dans les modalités du FRAT qu’un second dossier pouvait être déposé à la Région PACA au titre du soutien renforcé aux petites communes de moins de 1 250 habitants.

    Il est donc proposé de présenter au titre du FRAT 2016-soutien renforcé aux petites communes– l’opération suivante:

    Libellé de l’opération: Extension de la Mairie—Création d’un local à archives

    Maitre d’ouvrage: Commune de Saint Trinit

    Coût Hors Taxe: 15 486.07€

    Subvention attendu du FRAT 2016-soutien renforcé-: 10 840.00€

    Autofinancement: 4 646.07€

    Monsieur le Maire demande au Conseil de se prononcer

    Le Conseil Municipal

    • DECIDE de la réalisation du projet
    • APPROUVE le plan de financement
    • SOLLICITE l’aide régionale dans le cadre du FRAT (soutien renforcé aux petites de communes de moins de 1 250 habitants)
    • DONNE tous les pouvoirs à Monsieur le Maire ou à son premier adjoint pour signer ce contrat à intervenir et à effectuer toutes les démarches et formalités nécessaires.
    Vote: Cette délibération est approuvée à l’unanimité des membres présents et représentés

     

    6
    Questions diverses

     

    Chemins communaux

    Messieurs Jean-Jacques Trautmann et Eric Aubert ont d’ors et déjà contacté certains administrés concernant le tracé des chemins communaux.

    Devoirs et obligations des propriétaires de ruches

    Des règles minimales d’implantation ont été prescrites par arrêté préfectoral le 22 mars 1961 et revue en 2013. Les ruches peuplées d’abeilles ne doivent pas être placées à moins de 20 mètres de la voie publique et des limites des propriétés voisines. Dans le cas où les propriétés voisines sont des bois, des landes ou des friches, cette distance est de 10 mètres au moins.

    Cette distance est portée à 100 mètres si les propriétés voisines sont des habitations ou des espaces accessibles au public.

    Cependant aucune distance ne peut être prescrite si les ruches sont isolées des propriétés voisines par un mur, une palissade en planches jointes, une haie vive ou sèche, ayant une hauteur de 2 mètres au dessus du sol et s’étendant sur au moins 2 mètres de chaque côté de la ruche.

    Les propriétaires ont l’obligation d’assurer l’abreuvement des abeilles.

    De plus pour des raisons sanitaires, les ruchers doivent pouvoir être identifiés et donc comporter un numéro d’immatriculation (n° apiculteur) et chaque apiculteur doit adresser annuellement une déclaration de détention et d’emplacement  des ruchers à la Direction Départementale de Protection des Populations.

    Un nouvel arrêté sera pris et affiché aux lieux accoutumés.

    Les propriétaires ont l’obligation de respecter ses mesures.

    Règlement européen sur la protection des données personnelles

    Le règlement européen 2016-679 du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, prévoit pour les collectivités l’obligation de nommer un Correspondant Informatique et Libertés (CIL), ce CIL ayant vocation à devenir Délégué à la protection des données (DPO) à partir du 25 mai 2018.

    Jusqu’à cette date, les règles actuelles de la loi informatique et Libertés continuent à s’appliquer.

    Les membres du conseil ont désigné Mme Alexandra Aubert.

     

    Le Maire,

    Michel ARCHANGE.

    Détails

Horaires d’ouverture de la Mairie :

lundi et jeudi
de 9h00 à 16h00

Permanence téléphonique :

mardi et vendredi
de 9h00 à 16h00

Téléphone :

04 90 75 01 85

Adresse courrier électronique :

mairie.sainttrinit.84@orange.fr

Informations utiles

Permanence médecins :
non connue
En dehors de ces heures, appeler le 15

Prochaine permanence conseil architectural :
jeudi 21 septembre 2017 après-midi

Restez informés

nom
Adresse e-mail*
 

Retour en haut